Non-respect des engagements pris par l’Etat : Les enseignants du Cusems menacent Macky

Le Chef de l’Etat a pu éteindre le feu à la dernière minute l’année passée. Sauvant ce qui le pouvait de l’année scolaire.

Par contre, Macky Sall n’aura de répit que lorsque ces derniers seront satisfaits. Ce qui n’est pas le cas pour le moment. Ainsi, le Cadre Unitaire Syndical des Enseignants du Moyen Secondaire  (Cusems), notamment, compte peser de tout son poids pour que l’Etat respecte ses engagements.

A en croire SourceA, le syndicat compte annoncer la couleur lors de la tenue de son Conseil Syndical National, qui se passe, fait-il noter, «dans un contexte préélectoral lourd de dangers».

Le Conseil syndical sera ainsi appelé à décliner la feuille de route en direction de la structuration, à se pencher sur les préoccupations de ses membres et, entre autres, sur les stratégies devant permettre d’arriver à l’alignement de l’indemnité du logement en fonction des hiérarchies dans la fonction publique et à un système de rémunération beaucoup plus juste.

Les syndicalistes tiennent à rappeler que la signature, le 30 avril, d’un nouveau protocole d’accord, s’est faite après une longue crise scolaire. C’est dans ce sens qu’ils demandent à l’Etat des mesures objectives et pragmatiques suite à la publication du Pré rapport. Non sans fustiger, le «dilatoire noté dans l’application de ce protocole».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*