« Nous allons fermer la Tfm, la Rfm et L’Observateur »

La tension n’est pas prête de redescendre au Groupe futurs Médias, du moins pas maintenant. La Tribune dans son édition du jour rapporte qu’une vingtaine d’agents de GFM ont rallié hier la devanture de leur bureau, sis aux Almadies.

mamadou ibra kane gfm

 

 

Les manifestants étaient tous munis d’un brassard rouge ou d’un foulard rouge pour montrer leur frustration. Selon le secrétaire général du syndicat (Synpics), Pape Sambare Ndour « Le combat est engagé pour tous les travailleurs du groupe, y compris ceux qui ont peur de se joindre aux manifestations. Les syndicalistes ont rédigé une plateforme revendicative à 10 points ». Le journaliste de L’Observateur soutient que le travail sera arrêté tant que la direction ne procède pas à l’augmentation des salaires. Au terme du mois si le remède n’est pas trouvé, les travailleurs de la GFM envisagent d’aller en grève total. « Le journal ne sortira pas, la radio et la télé ne parleront pas non plus », ont-ils fait savoir. Pape Sambare Ndour a juré que les « babouins cesseront de vivre à la sueur des singes ».

In the Spotlight

Les vraies raisons pour lesquelles Trump quitte l’UNESCO

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

À première vue, la décision prise la semaine dernière par l’administration Trump, immédiatement suivie par Israël, de démissionner de l’agence culturelle des Nations Unies semble étrange. Pourquoi pénaliser un organisme qui promeut l’eau potable, l’alphabétisation, [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*