Nous En Avons Vraiment Marre ! Par N’diawar Diop

Ndiawar DiopDécidément notre président de la république refuse d’entrer dans l’histoire, du moins, il a choisi d’y entrer à reculons.   

Nous penchant maintenant à la vraie réponse de l’assertion troublante d’en haut, nous mène au fait particulier d’observer l’histoire récente de la politique du Sénégal et de faire le constat sur le comment elle s’est détournée des vrais enseignements de la Real Politique.

L’espoir que toute une jeunesse portait en la personne du candidat Macky Sall, alors candidat de l’Alliance Pour la République, se voit aujourd’hui transformer en cauchemar puisque ce dernier a choisi d’adopter en conséquence une interprétation biaisée de la vraie politique; ce qui a conduit certains sénégalais à tourner le dos à la recherche de la liberté et à l’art du patriotisme. Cette nouvelle méthode Mackyavelique (machiavélique) de gérer la république nous a presque tous radicalisés dans une large mesure.

Ce comportement indésirable, captieux et fallacieux de notre président nous a poussé aujourd’hui à épouser l’infrastructure idéologique du radicalisme qui s’est propagée de manière incontrôlée (et parfois de manière contrôlée dépendant du niveau d’émancipation des patriotes qui n’ont pas peur d’aller en prison ou de perdre certains privilèges).

Que ceux qui cherchent une solution pour détruire Le Sénégal et les sénégalais s’assoient et observent car jusque là toutes les démarches entreprises au nom de Benno Book Yakaar et toutes les autres coalitions autour de Ndèye Matty Sall (et Dieu sait qu’elles sont nombreuses) n’ont servi qu’à inciter à la haine et la fourberies. 

Personne ne devrait rester insensible au massacre aveugle de nos familles par la mauvaise politique politicienne du gouvernement actuel. Tous les jours c’est la répétition des mêmes faits divers politiques allant de la destruction de maisons d’honnêtes citoyens à la corruption ou chantage d’anciens truands ministres des anciens régimes qui ont dejà montré leurs limites en matière de gestions de deniers publiques. Cette sauvagerie politique de nos dirigeants incite inévitablement à la haine, à la critique malsaine et à la vulgarité.

Avec cette manière sauvage de gérer la république, la leçon est sue; le but de Macky Sall (et ses nombreuses coalitions autour de lui) était réellement d’installer sa propre version de la démocratie au Sénégal. Une démocratie qui consisterait a éliminer tous les adversaires politiques, déloger les révolutionnaires ou les rendre silencieux, et menacer le peuple qui réclame une reconnaissance pour son rôle en Mars 2012.

Cependant, la méthode utilisée est si mauvaise qu’elle a porté préjudice non seulement aux sénégalais eux-mêmes mais elle a détruit tout ce que nos anciens leaders spirituels, religieux, coutumiers, et politiques ont eu à construire jusque là. 

Ceux qui souhaitent comprendre les raisons pour lesquelles tant de sénégalais rêvent de traverser les mers et les deserts pour rejoindre l’Europe trébuchante devraient un peu observer la nature erronée des politiques suivies par le gouvernement de Macky Sall. 

Chacune de mes nombreuses sorties pour fustiger cette mauvaise manière de faire de la politique est suivie par l’interpellation d’honnêtes citoyens qui essaient par tous les moyens de m’emmener à la raison et au calme. Savent t-ils vraiment que la situation est alarmante ?

Alors que devrait être la solution si Macky Sall suit une idéologie déviante et catastrophique que beaucoup de politiciens-profitards croient être juste ?

Mais sachez que les adeptes de cette idéologie Mackyavelique ne peuvent pas s’opposer en aucun cas à lui (Macky Sall) parce qu’au fond, ils ne pensent pas qu’il soit sur la mauvaise voie. 

Est ce la raison pour laquelle personne ne pipe mots?

Mais pourquoi ceux qui parlaient hier ne parlent plus aujourd’hui ?

Tout simplement parce que dans les nombreuses coalitions que Macky Sall a fomentées, nous avons les spécialistes du terrorisme version sénégalaise, les agents de renseignement politiques, les écrivains, les éditeurs de presses, les journalistes affamés, ceux qui se disent analystes politiques, les propriétaires (corrompus qu’ils sont) de sites internet, etc… la liste est loin d’être exhaustive.

Rien ne va et ce que l’on a combattu il y’a juste trois (3) ans est mille fois meilleur que ce qui se passe actuellement et chaque membre de ces nombreuses coalitions Mackyaveliques pense avoir sa propre histoire à écrire. 

Maintenant ce qui doit être fait est de mettre en oeuvre une politique de dénonciation et de regroupement de gens (Sénégalaises et Sénégalais) qui ne sont motivés que par la marche du pays; et que la connaissance, la proximité, la parenté, et le voisinage avec une quelconque autorité cesse d’être le moyen fulgurant pour accéder aux éléments essentiels d’une vie saine et équilibrée. 

Imaginez simplement que tous ces journalistes sénégalais et étrangers avec leurs médias nationaux et internationaux, qui sont aujourd’hui sous le contrôle de Macky Sall, utilisaient leurs moyens pour fournir cette éducation patriotique au peuple et enfin éveiller d’une voix forte ce patriotisme dormant en nous pour cause de mauvaise politique !

Il s’agirait de prouver, en utilisant les Livres saints de l’islam et des autres croyances de chez nous, que la sauvagerie politique doit être rejetée et que l’amour et la paix soit enseignés pour un Sénégal uni et prospère.

Si Macky Sall et ses nombreuses coalitions veulent vraiment convaincre, il serait bien sûr utile pour eux de se rappeler que tous leurs moyens utilisés pour faire Peur ou Taire ne sont pas une solution aux problèmes des sénégalais, ils sont juste un moyen de propagation de la haine et Dieu sait que Nous En Avons Vraiment Marre ! 

Par N’diawar Diop

ndiawardiop15@hotmail.com

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*