Obama et Clinton visés par des colis piégés aux explosifs

Deux engins explosifs ont été retrouvés ce mercredi dans des courriers envoyés aux bureaux de l’ancien président des Etats Unis, Barack Obama et de l’ancienne secrétaire d’État, Hillary Clinton, a annoncé une source du New York Times. Les engins ressemblent à ceux découverts lundi chez le philanthrope milliardaire George Soros, selon cette même source. Une bombe artisanale avait été retrouvée chez le financier.

Un technicien qui a examiné un courrier destiné au bureau d’Hillary Clinton a découvert un dispositif explosif. Un deuxième appareil similaire a été envoyé au bureau de l’ancien président Barack Obama. Ce mercredi le siège de CNN à New York a également été évacué en raison d’un engin suspect.

Le paquet destiné à Mme Clinton, ex-secrétaire d’État et rivale démocrate de Donald Trump à la présidentielle de 2016, a été intercepté lors d’une vérification de routine, a indiqué dans un communiqué le service fédéral chargé de la protection des anciens présidents et de leur famille. Celui destiné à l’ex-président démocrate Barack Obama a été intercepté mercredi matin.

Le bureau new-yorkais de la police fédérale (FBI) a confirmé enquêter sur « un colis suspect retrouvé dans les environs de la résidence des Clinton », située à Chappaqua, à une cinquantaine de kilomètres au nord de New York.

La Maison Blanche condamne ces actes « ignobles »

Des sources policières citées par les médias américains ont indiqué que le paquet avait apparemment été déposé dans la boîte aux lettres, et non envoyé par courrier. La Maison Blanche a condamné ces actes visant Obama et Clinton. « Ces actes terrifiants sont ignobles, leurs responsables devront répondre de leurs actes devant la justice« , a indiqué Sarah Sanders, porte-parole du président américain Donald Trump.

Elle a souligné que les forces de l’ordre prendraient toutes les mesures nécessaires pour protéger toute personne menacée par « ces lâches ».

Avec L’Express

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*