Œstrogènes et progestérone : zoom sur les hormones sexuelles

Les œstrogènes sont des hormones naturellement sécrétées par le corps, et principalement par les ovaires. Au niveau sexuel, elles sont aussi liées à la libido. Avec la progestérone, les œstrogènes régulent le cycle menstruel de la femme.

LES ŒSTROGÈNES C’EST QUOI ?

À partir de la puberté, les ovaires des femmes sécrètent des œstrogènes et de la progestérone. Les œstrogènes sont essentiellement fabriquées par les ovaires, sous le contrôle de l’hormone FSH (Follicle Stimulating Hormone), surtout en première partie du cycle, mais aussi par les glandes surrénales, deux autres glandes en forme d’amandes qui coiffent les reins. On distingue l’œstradiol, l’hormone la plus active et la plus répandue, l’œstriol et l’œstrone, moins connues mais néanmoins indispensables. Chacune peut être dosée dans le sang et dans les urines.

“La concentration en œstrogènes varie au cours du cycle en augmentant tout au long de la phase folliculaire, d’abord lentement puis plus rapidement”, précise le Dr Alain Janaud. Le pic d’œstrogènes est atteint environ deux jours avant l’ovulation, c’est lui qui va provoquer le pic de l’hormone hypophysaire LH (Luteinizing Hormone).

QUELLE EST L’ACTION DE LA PROGESTÉRONE ?

La progestérone intervient en complément de l’action des œstrogènes. Elle est sécrétée par une glande appelée corps jaune, qui résulte de la transformation du sac folliculaire qui contenait l’ovocyte libéré. Cette glande a donc la particularité d’être transitoire puisqu’elle se développe de façon temporaire et cyclique. La sécrétion de progestérone, comme celle d’œstrogènes, varie au cours du cycle menstruel : déclenchée par l’hormone LH, elle apparaît juste avant l’ovulation et se poursuit au cours de la deuxième partie du cycle.

Chez l’homme, les testicules produisent des œstrogènes (en moindre quantité que chez la femme) et surtout de la testostérone, l’hormone qui active le comportement sexuel. Cette testostérone agit sur une zone du cerveau appelée amygdale (rien à voir avec celles que l’on retire aux enfants). Cette stimulation favorise notamment la recherche d’une partenaire. La testostérone agit aussi sur l’hypothalamus, une autre zone située au centre du cerveau.

QUEL EST LE RÔLE DES ŒSTROGÈNES ?

Chez la femme, les œstrogènes sont responsables du développement des seins, de la répartition de la graisse sous-cutanée, de la plus ou moins grande quantité de poils sur le corps (caractères sexuels secondaires) et de la production des ovocytes. Ils jouent également un rôle essentiel dans la préparation de l’utérus à l’implantation d’un œuf éventuel. Plus généralement, ils favorisent le renouvellement osseux en stimulant les ostéoblastes, des cellules jeunes qui participent à la formation de l’os et à la féminisation du squelette. Puis ils maintiennent et protègent la masse osseuse jusqu’à la ménopause. Ces hormones féminines contribuent aussi à limiter la formation de plaques d’athérome, des dépôts composés principalement de cholestérol qui tapissent les parois des artères et risquent de les boucher, provoquant un accident vasculaire, quelquefois mortel. Les œstrogènes ont aussi la particularité de retenir l’eau et le sodium, ce qui peut entraîner l’apparition d’œdèmes.

Chez l’homme, les œstrogènes interviennent dans la régulation de la sécrétion de l’hormone gonadotrope (qui stimule les glandes sexuelles), et dans la fonction et le développement des testicules. Ils sont essentiels à la fertilité et dans la formation des canaux testiculaires.

Auteur: topsante

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*