OLYMPIQUE DE MARSEILLE Diawara critique ses coéquipiers

Souleymane Diawara qui dit avoir retrouvé ses jambes de 20 ans après plusieurs mois d’absences n’apprécie pas le manque d’engagement et de concentration des Olympiens.julesdiawara_amr

Perfectionniste jusqu’au bout de ses gants noirs, Souleymane Diawara n’apprécie guère le manque de concentration de certains de ses coéquipiers à l’Olympique de Marseille. Refusant de faire dans la langue de bois, l’international sénégalais l’a fait savoir après le match nul fou que l’OM a pu décrocher au Vélodrome face aux Girondins de Bordeaux qui menaient (2-0).
«Il y a beaucoup de choses à régler, a jugé le défenseur international sénégalais de 34 ans. Sur le deuxième but, je ne sais pas si on manque de communication ou pas. Kassim (Abdallah) avait un peu le temps, mais l’attaquant arrive vite et il ne le voit pas».

Pourtant fait-il remarquer : «José (Anigo) a apporté cette grinta qu’on avait perdu depuis un certain temps, a expliqué l’ex-Bordelais, auteur d’un gros match face à son ancienne équipe. Avant, en perdant 2-0, je pense qu’on ne serait jamais revenu. Là, on a vu qu’on avait du caractère, qu’on n’a pas baissé les bras, qu’on a continué à y croire. Et ça a payé.».
Rappelons que ce n’est pas la première fois que celui que l’on surnommait le «Démolition man» en sélection critique les prestations de ses coéquipiers afin de les pousser à se transcender.

Lors de la défaite de l’OM (0-1) face au promu, le FC Nantes, au Vélodrome, Diawara avait attribué la déconvenue aux fautes professionnelles

«Psychologiquement on prend un coup. A Lille, on pouvait nourrir des regrets mais ce soir (le 6 décembre, Ndlr), il n’y a pas grand-chose à dire, on peut presque parler de faute professionnelle car on n’a pas joué. Il a manqué beaucoup de choses, mais vraiment beaucoup pour qu’on marque les trois points. Notamment en première mi-temps où on a manqué d’agressivité pour la récupération de balle, de présence sur le deuxième ballon, il y avait trop d’écart entre les lignes, les constats sont terribles… », avait-il déclaré en zone mixte après la rencontre.

Toutefois, si défensivement, Diawara reconnait des manquements notamment face à Bordeaux, il semble aussi incriminer les différents tableaux que lesquels, l’Olympique de Marseille était engagée. «Je ne sais pas si c’est une excuse, mais jouer tous les trois jours, notamment avec la Ligue des Champions, ça nous a pris énormément d’énergie. On n’a peut-être pas encore assez récupéré. Et quand on n’est pas bien physiquement, on manque de concentration. Vu qu’on est éliminé des coupes d’Europe, j’espère qu’on retrouvera plus de fraîcheur en 2014.» Et il en faudra pour accrocher le wagon de la Ligue des Champions. L’OM est pour l’instant sixième.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*