Nécrologie – Omar Ba dit Baye Peul comédien de la troupe de Daaray kocc a rendu l’âme à l’âge de 80 ans – TRISTE «SCENE» !

Triste nouvelle…Le comédien Baye Peul, El Hadj Omar Ba de son vrai nom, est décédé hier, vendredi 6 octobre à l’Hôpital Principal de Dakar, des suites d’une longue maladie. Une information confirmée par le directeur des Arts, Abdoulaye Koundoul, que nous avons eu au téléphone dans la soirée d’hier, et qu’il tenait lui-même de la famille de l’artiste.

Le défunt sera inhumé aujourd’hui, samedi 7 octobre à 17h, chez lui à Bargny, après la levée du corps prévue le même jour à 11h, à l’Hôpital Principal de Dakar. On se souviendra évidemment de ce duo pas comme les autres que Baye Peul formait, dans le temps, avec son compagnon de tous les jours, son «complice», le comédien Makhourédia Guèye….Un tandem qui aura valu bien des fous rires à plusieurs générations de Sénégalais.Mais lorsque Makhourédia Guèye décède en 2008, Baye Peul décide lui aussi de quitter la scène, à sa façon.
 
Confidence lors d’un entretien avec la presse : «Makhourédia Guèye était mon complice. Il était un professeur, un maître et c’est grâce à lui que je suis devenu comédien. Il est impossible de remplacer Makhou. C’est mon ami, mon partenaire, c’est pour cela que j’ai arrêté la comédie. On avait une telle connivence qu’un seul geste suffisait pour que nous nous comprenions. Nous étions un binôme d’enfer qui plaisait à tout le monde. Baye Peul et Makhourédia Guèye se sont rencontrés dans l’armée, avant de se retrouver plus tard à l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna), où ils ont travaillé dans le temps…
 
Jusqu’à ce que le second donne au premier le goût du théâtre, «le vilain et le beau» disait Makhouredia Guèye, pour le titiller, évidemment. Baye Peul avait 80 ans. Ancien de la troupe Daraay Kocc, il avait joué dans plusieurs productions à succès, une «cinquantaine» : «Lapis», «Ibra Italien», «Takussan Ndar Guej », sa toute première, etc. Nos condoléances à sa famille et toute la communauté du théâtre sénégalais.

Omar Ba dit Baye Peul comédien de la troupe de Daaray kocc a rendu l’âme à l’âge de 80 ans

Baye Peulh a rendu l’âme

Baye Peulh Témoigne Sur Makhourédia Guéye

Mort de Baye Peulh, Baba Maal perd son père…

Baye peul, “une énorme perte pour le patrimoine culturel sénégalais”

La mort de l’artiste et comédien Oumar Ba dit Baye peul est “une énorme perte pour le patrimoine culturel sénégalais”. Ainsi s’exprime le ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly, suite à l’annonce du décès du membre de la troupe Daaray Kocc qui a fait les beaux jours du théâtre sénégalais.

Cet artiste comédien, écrit-il dans les colonnes de l’Aps, a “grandement contribué au rayonnement du théâtre sénégalais. Abdou Latif Coulibaly de saluer “la disparition d’un grand homme de théâtre au talent universellement révélé”, “une peine profonde pour le peuple qui avait tant d’admiration et d’amour pour celui dont le génie et l’inspiration ne furent jamais au repos”.

Baye Peulh rejoint son ami Makhourédia

Encore un vendredi pénible pour les artistes comédiens. Ils ont perdu, hier, une de leurs icônes : Baye Peulh. Il est décédé des suites d’une longue maladie. Il sera enterré ce jour à Bargny, après la levée du corps prévu à 11 h à l’hôpital Principal où il a rendu l’âme.

Les Sénégalais l’aimaient bien et avaient de la sympathie pour lui. A l’écran, il les faisait rire et égayer leurs soirées. El Hadj Oumar Bâ dit ‘’Baye Peulh’’ a ainsi marqué bien de générations. Malheureusement, il a tiré sa révérence, hier, à l’hôpital Principal de Dakar, des suites d’une longue maladie, à l’âge de 80 ans. Il est décédé au moment où les comédiens pleurent encore El Hadj Bâ, interprète de M. Maal dans ‘’Idoles’’. Seulement, il ne fait pas que rejoindre El Hadj Bâ. Il part également retrouver son binôme, parti il y a quelques années, Makhourédia Guèye.

Leur duo, dans différentes pièces de théâtre cultes, a marqué bien des générations. Il disait d’ailleurs, dans une interview, après le rappel à Dieu de son ami : ‘’Makhourédia Guèye était mon complice. Il était un professeur, un maître et c’est grâce à lui que je suis devenu comédien. Il est impossible de remplacer Makhou. C’est mon ami, mon partenaire. C’est pour cela que j’ai arrêté la comédie. On avait une telle complicité qu’un seul geste suffisait pour que nous nous comprenions. Nous étions un binôme d’enfer qui plaisait à tout le monde. Aujourd’hui qu’il est parti, je n’ai plus le goût de jouer du théâtre.’’

Depuis, Baye Peul avait quitté les planches jusqu’à ce jour fatidique. Il sera enterré demain à 16 h à Bargny, après la levée du corps prévue à 11 h à l’hôpital Principal de Dakar.

Né un 19 mars 1937, l’homme était un comédien hors pair. Le grand public l’a découvert avec la troupe Daraay Kocc. Il a tourné pour la première fois à Saint-Louis avec ladite troupe. C’est après un passage dans l’armée qu’il est tombé dans le 4e art, grâce à Makhourédia Guèye qu’il appelait d’ailleurs son ‘’maître’’. C’est ce dernier qui l’a emmené voir le metteur en scène de Daaray Kocc, feu Cheikh Tidiane Diop. Il passe alors les auditions et les réussit. Mais il passera plus d’un an au sein de la troupe sans jouer devant un public. Makhourédia Guèye était là pour l’encourager. Ensemble, ils travaillaient à l’ASECNA et étaient très complices. D’ailleurs, quand l’ancienne première dame du Sénégal, Elisabeth Diouf, a offert un billet d’avion pour La Mecque à Baye Peulh, celui-ci ne se voyait pas aller en Arabie saoudite sans son ami. Il est alors allé voir le président Abdou Diouf pour qu’ils y aillent ensemble. Son vœu fut exaucé.

 Avec feu Cheikh Tidiane Diop et sa bande des années 1980, ils ont fait le tour du Sénégal et tourné même en Gambie, à l’époque. Dans les années 1990 jusqu’au début des années 2000 avec son duettiste, ils étaient les stars des planches. Ainsi, Baye Peulh a tout donné à son pays. Malheureusement, au crépuscule de sa vie, il a dû faire face à de difficiles épreuves. A Bargny où il avait une maison, il était dans un certain dénuement, mais tenait à vivre ses derniers moments dans la dignité.

‘’Il est vrai que nous avons eu des problèmes à cause de la maladie de mon père. Cela fait un an qu’il est tombé malade, mais il n’a jamais voulu que sa maladie soit médiatisée. Quand nous avons eu des difficultés à payer nos factures d’eau et d’électricité, je me suis dit qu’il était temps que j’aille à la télévision pour en parler. Que les gens puissent l’aider, parce qu’il leur procurait du bonheur à travers son humour. Après la déclaration, il y a eu beaucoup de polémiques et certains sont même allés jusqu’à me démentir’’, disait sa fille et homonyme de l’ancienne première dame, Elisabeth Ba. Ainsi son père ne voulait surtout pas faire la manche. Après cette sortie, tout de même, le ministère de la Culture avait décidé de le soutenir. 

ABDOU LATIF COULIBALY (MINISTRE DE LA CULTURE)

‘’Un grand homme de théâtre au talent universellement révéré’’

‘’C’est avec une profonde consternation que la famille culturelle tout entière a appris le décès à Dakar, le vendredi 06 octobre 2017, de notre compatriote Oumar BA dit Baye Peul, artiste comédien qui a grandement contribué au rayonnement du théâtre sénégalais. La disparition de ce grand homme de théâtre au talent universellement révéré, est une peine profonde pour le peuple sénégalais qui avait tant d’admiration et d’amour pour celui dont le génie et l’inspiration ne furent jamais au repos. C’est une énorme perte pour le patrimoine culturel sénégalais. En cette douloureuse circonstance, j’exprime, au nom de Monsieur le président de la République, du chef du gouvernement et, en celui de toute la communauté artistique, mes vives condoléances à la famille éplorée et prie pour le repos éternel de l’âme du défunt.’’

PAPE DEMBA NDIAYE (ARTISTE COMEDIEN)

‘’Il était l’un des 5 meilleurs comédiens de l’histoire du Sénégal’’

‘’C’est une très grande perte pour le monde des arts et celui du théâtre, en particulier. Mais c’est surtout une grosse perte pour Daaray Kocc. C’était un artiste que tout le monde connaissait, un comédien hors pair, sans doute l’un des cinq meilleurs de tous le temps de l’histoire du Sénégal. Baay Peul avait fait renaître la troupe Daaray Kocc qu’il avait trouvée un peu dans une situation de léthargie.

C’est son éternel ami Makhourédia Guèye avec qui il était à l’Asecna, qui l’a emmené à Daaray Kocc et l’a présenté à Cheikh Tidiane Diop. Depuis, ils ont formé un tandem qui a marqué l’histoire du Sénégal, avec notamment le premier sketch qu’ils ont joué ensemble Massamba et Mademba. Ils étaient tout le temps d’éternels rivaux dans toutes les pièces qu’ils ont eu à jouer. Mais c’était tout à fait le contraire dans la vie courante où leur complicité marquait tout le monde. Baye Peul avait fait le serment de ne plus monter sur les planches, après la disparition de Makhourédia. Il a respecté avec dignité cette promesse jusqu’au jour d’aujourd’hui. C’était un homme très généreux, très affable, mais c’était surtout un très bon père de famille. On a eu l’occasion de tourner, à maintes reprises, chez lui à Bargny. Il était très proche de sa famille, la couvait et s’occupait bien de l’éducation de ses enfants. Il était aussi très pieux, un bon musulman. Nous saluons sa mémoire, nous ne pouvons qu’accepter ce Décret divin. Je suis abattu par cette perte qui attriste tout le monde de la culture.

LAMINE NDIAYE (ARTISTE COMEDIEN)

‘’Tout le monde pensait qu’il était un Peul, alors qu’il était un Bambara’’

‘’Je suis très touché, parce que Baye Peul était quelqu’un de très talentueux, personne n’en disconvient d’ailleurs. Il était aussi quelqu’un de très respecté dans le milieu artistique. Sa jovialité était très démesurée, dans la mesure où il s’est toujours très bien comporté avec tout le monde. J’avais de très bons rapports avec lui. Sa voix résonne encore dans mon esprit. Je vis vraiment Baye Peul. Il était humble, respectueux, solidaire. Il était un homme de conviction et avait un engagement sans faille pour le théâtre, mais aussi pour le cinéma. Tout le monde pensait qu’il était un Peul alors qu’il était un Bambara. Avec moi, il ne s’exprimait que dans cette langue. J’avais l’habitude de le trouver à Bargny, on échangeait beaucoup. Il était aussi un porte-drapeau des artistes. J’ai vraiment le cœur gros, très gros même. Qu’il repose en paix !’’

HABIB DIOP (ARTISTE COMEDIEN)

‘’C’était une personne très humble’’

‘’Oumar Ba et moi avons vécu beaucoup de choses. Quand j’ai intégré l’armée, lui y était déjà. Donc on a partagé le même camp. Ensemble, on faisait les animations au sein du camp Dial Diop dans une troupe.  On s’est connus il y a très longtemps. C’était une personne très humble. Il a été le premier à habiter à Bargny. On n’a jamais entendu Oumar Ba dans des détails. Il était en bons termes avec tout le monde. Parfois, il lui arrivait même de partager le peu qu’il gagnait en tournage avec les nouvelles recrues. De par son comportement et sa façon de faire, on apprend beaucoup de choses positives chez lui. Il était très éveillé et sans façon et je me dis que c’était un don de Dieu. Il m’a beaucoup marqué dans la vie. Qu’il repose en paix !

PAPE FAYE : (PRESIDENT DE L’ARCOS NATIONAL)

‘’Cela fait plus de 2 ans qu’il était malade’’

C’est avec une très grande tristesse que nous avons appris la nouvelle. Baye Peul était malade. Cela fait plus de 2 ans qu’il l’était. C’est aujourd’hui une très grande perte pour la communauté culturelle et théâtrale, eu égard à son expertise dans le domaine de la comédie. C’est quelqu’un qui avait un jeu franc et naturel, qui a toujours eu une approche très facile, il était très à l’aise. Il est entré au théâtre par accident et avait ce don. Au départ, il n’avait pas la vocation de faire du théâtre. C’est par le biais de Makhourédia qu’il a intégré Daaray Kocc. Ce qu’on retient de lui, c’est son duo avec Makhourédia. Ils étaient époustouflants et étaient prêts à tout pour faire plaisir au public. Cela montre que le théâtre est un vecteur de solidarité.

                                                                                    HABIBATOU WAGNE

Levée du corps de «Baye Peulh» : «Baye Ely » verse de chaudes larmes

La levée du corps d’Oumar BA alias «Baye Peulh » à l’hôpital principal de Dakar a mobilisé ce samedi de nombreux acteurs culturels qui ont tenu à témoigner à l’illustre défunt un ultime hommage.

Le comédien Habib Diop alias ‘’Baye Ely’’ n’a pas pu retenir ses larmes, le défunt Baye Peulh était un camarade de l’armée.

Levée du corps de «Baye Peulh» : un ultime hommage rendu à un ‘’géant’’ du théâtre

Un ultime hommage a été rendu, samedi, au ‘’géant’’ du théâtre sénégalais Oumar Bâ alias ‘’Baye Peulh’’ lors de la levée du corps du défunt à l’hôpital principal de Dakar. 

L’artiste comédien est décédé, vendredi, à Dakar des suites d’une longue maladie.

La levée du corps s’est faite en présence du secrétaire général du gouvernement, Seydou Guèye, de la communauté artistique et des compagnons d’arme du défunt.

Pour Seydou Guèye, ‘’nous sommes tous frappés de stupeur, comme si nous estimions inconcevable que ce géant de notre théâtre nous ait quitté à jamais’’.

Le secrétaire général du gouvernement a loué le ‘’talent’’ de Baye Peulh qui n’était pas donné à n’importe quel acteur.

‘’Baye Peulh a su faire rire et être en même temps une école pour méditer sur nos tares et turpitudes afin d’ancrer en nous la volonté de cultiver les valeurs les plus hautes’’, a témoigné le ministre

Selon lui, ‘’dès que la silhouette de Baye Peulh était entrevue, le sourire naissait sur toutes les lèvres. Car l’homme fait entrer la joie et le bonheur dans tous les foyers et la critique positive qu’il faisait de notre société stimulait la volonté d’aller de l’avant’’.

Seydou Guèye a réitéré à la famille biologique du défunt les ‘’condoléances les plus émues’’ au nom du président de la République.

Le comédien Moustapha DIOP, porte-parole des artistes, a loué les qualités artistiques et humaines de l’homme.

‘’On ne l’a jamais vu se disputer avec quelqu’un, il était d’une modestie exemplaire, il a accompli son devoir familial, militaire et sociétal’’, a relevé Moustapha Diop devant tous les compagnons du défunt venus lui rendre un dernier hommage.

L’armée était aussi à la morgue de l’hôpital principale, car Oumar Bâ alias Baye Peulh y a fait ses humanités, notamment à la direction du génie militaire.

Pour le général Mouhamadou Keita, ancien directeur du génie militaire, ‘’Baye Peulh a été un soldat toute sa vie’’.

‘’Avec ses talents d’humoriste, il détendait l’atmosphère rigoureux et sérieux dans l’armée’’, dit-il.

L’artiste comédien Oumar Bâ allias ‘’Baye Peulh’’ rejoint ainsi son compagnon ‘’Makhouradia Guèye décédé en 2008.

‘’On ne saurait évoquer l’apport immense de Baye Peulh à notre théâtre sans convoquer ici et maintenant celui que l’on considérait comme son jumeau spirituel et dans le talent Makhouradia Guèye’’, a souligné le ministre Seydou Guèye.

Baye Peulh avait quitté les planches à la disparition de son compagnon qui lui avait donné le virus du théâtre.

Les deux ‘’complices’’ avait cheminé dans l’armée, puis à l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) avant d’atterrir au théâtre.

Baye Peulh a joué dans plusieurs productions de la troupe de théâtre ‘’Daaray Kocc’’.

L’artiste comédien décédé à l’âge 80 ans a été inhumé à Bargny, sa ville.

Levée du corps de «Baye Peulh» : Golbert DIAGNE interpelle Macky sur le sort des artistes

La levée du corps d’Oumar BA alias «Baye Peulh » s’est déroulée ce samedi à l’hôpital principal de Dakar. L’artiste comédien est décédé ce vendredi des suites d’une longue maladie.

Certains artistes et comédiens ont saisi l’occasion de la cérémonie pour interpeller le chef de l’Etat sur le sort de certains d’entre eux qui sont rappelés à Dieu dans des conditions des fois déplorables.

Réagissant à la levée du corps, Golbert DIAGNE qui a indiqué avoir perdu un ami et frère de Baye Peulh qu’il a connu dans les années 1976 a interpelé Macky SALL.

‘’Le président de la République doit avoir une vision particulière, solidaire et généreuse pour les hommes et femmes de culture parce qu’ils constituent des piliers de notre Nation’’, a déclaré Golbert DIAGNE.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*