«On nous avait promis l’autosuffisance en riz en 2017»

L’autosuffisance en riz en 2017, chantée par le gouvernement, reste une promesse que Aida Mbodj tient à rappeler aux gouvernants. Lors d’une tournée de son mouvement à Saint-Louis, elle fait la leçon aux autorités de l’Etat.

«On nous avait promis l’autosuffisance en riz en 2017, mais ce n’est pas possible, parce qu’il n’y a pas eu concertation sur la question. Ce n’est pas faisable, l’initiative n’ayant pas été accompagnée», fait constater la députée et responsable Pds et coordonnatrice de l’Alliance nationale pour la démocratie.

A l’en croire toujours, le programme, n’a pas été soutenu par une fourniture suffisante en matériels agricoles, ni par un financement convenable des grands producteurs, liste Aida Mbodj dans le quotidien Lobservateur de ce samedi 25 février 2017.

«L’autosuffisance en riz, reconnait-elle toutefois, est bien possible, faudrait-il, au préalable, y associer tous les acteurs, recueillir leurs avis, faire converger les vues. Question essentielle, elle doit avoir le mérite de regrouper la société civile, les acteurs politiques, producteurs, transformateurs, entre autres, pour une large concertation», préconise la parlementaire.

Auteur: Seneweb News – Seneweb.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*