On sait désormais comment allonger la durée de vie

La limitation de la valeur calorique de ce qu’on mange augmente dramatiquement l’espérance de vie, affirment des chercheurs. Une belle occasion de renoncer aux pains au chocolat de trop… si vous en êtes capable.

Un groupe de chercheurs américains a établi un lien entre la limitation de la valeur calorique de la nourriture et l’autorégulation génétique de la durée de vie, relate EurekAlert!

Selon les spécialistes, le jeûne ou la limitation de la valeur calorique de la nourriture que nous consommons ralentiraient les changements épigénétiques et, par conséquence, augmenteraient notre durée de vie.

La vitesse des changements épigénétiques, notent les chercheurs, est directement liée à la durée de vie. Plus la vie d’un représentant moyen d’une espèce est longue, et moins lents sont ces changements chez lui.

Pour en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont étudié les changements épigénétiques en analysant des échantillons de sang de souris, de singes et d’hommes.

 

Source

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*