Oumar Sarr, coordonnateur du PDS: “Il est clair que Karim Wade va revenir”

Dans le cadre d’une tournée nationale que le PDs est en train d’entreprendre à l’intérieur du pays, le bureau exécutif du parti conduit par le coordonnateur, Oumar Sarr a séjourné ce dimanche à Diourbel, pour faire la revue des troupes.

Le bureau exécutif du PDS conduit par le coordonnateur national, Oumar Sarr, qui séjournait ce dimanche à Diourbel, dans le cadre d’une tournée nationale entreprise par le parti, a permis aux militants de montrer leurs inquiétudes par rapport à l’attitude de Karim Wade face à son mutisme et à la validation de sa candidature aux prochaines élections législatives et présidentielle.
Après avoir remercié les militants des 12 communes et les “karimistes” qui se sont mobilisés pour l’accueillir et montré sa satisfaction de la réunion qui s’est bien tenue, a-t-il dit, il a fait savoir que le premier objet de la réunion, c’était de faire passer le message du premier secrétaire national du PDS, Me Abdoulaye Wade, dans lequel il a demandé aux militants de s’inscrire massivement sur les listes électorales et de travailler en profondeur à la base.
Après avoir échangé avec les responsables des militants dans l’ensemble des communes et les mouvements du soutien, a-t-il dit, il en déduit que le PDS se porte à merveille dans le département de Diourbel. “C’est nous qui avions gagné le conseil départemental et certaines communes. Nous sommes très présents, et notre objectif, c’est de l’emporter très largement lors des élections législatives et présidentielle à venir. Nous avons cette force avec les jeunes qui ont grandement adhéré et c’était visible dans la salle”, a-t-il martelé.
Dans le cadre des préparatifs des élections législatives du 30 juillet 2017, il a précisé que le PDS a opté pour une grande coalition de l’opposition patriotique pour défaire le régime en place et être majoritaire à l’assemblée nationale et impulser une politique nouvelle. “C’est ça notre objectif principal, et pour cela les partis vont discuter du meilleur profil sur qui on va se baser pour faire la campagne, et ensuite, en cas de victoire sur qui nous allons nous appuyer”. Pour les militants qui s’inquiètent du mutisme de Karim Wade et de la validation de la candidature à la présidentielle de 2019, le coordonnateur national du PDS, Oumar Sarr a soutenu: “il y a une confusion que le gouvernement entretient souvent, mais il est clair pour nous tous que Karim Wade va revenir. Je ne sais pas s’il sera candidat ou non aux élections législatives, mais il viendra au moins soutenir la liste gagnante que nous avons constituée”.
Après Diourbel, la délégation s’est rendue à Bambey pour les mêmes besoins.

Source: La Tribune

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*