Ousmane Sonko à Macky Sall, « On ne dirige pas un pays comme son Parti »

sonko-ousmaneLe Pastef à procédé ce Samedi au lancement de sa mouvement des jeunes. Cette rencontre présidé par le leader dudit parti Ousmane Sonko était placé sous le thème identité et citoyenneté pour la jeunesse».
La salle de réunion des éditions harmattan a été l’endroit choisi par le Pastef pour procéder au lancement de mouvement des jeunes patriotes sous ma houlette de leur président.
Le coordonnateur de la jeunesse du parti de Sonko a ouvert les allocutions en appelant ses camarades a oeuvré pour une jeunesse patriote, une jeunesse qui refuse de contempler le pays sombrer dans le mal.» Nous jeunesse patriotes sommes disposés à servir le Sénégal avec des sacrifices».

La rencontre placée sous le thème «identité et citoyenneté» a été l’occasion pour le conférencier Mr Ibrahima Diop, membre du Pastef de revenir sur la signification en profondeur des termes choisis et la place de la jeunesse dans l’historique du pays. Pour lui «la jeunesse du Pastef est composée d’acteurs de l’histoire qui vont commencer à marquer l’histoire aux prochaines élections législatives». Mr Diop dit ainsi qu’il faut «inscrire et faire inscrire, voter et faire voter».
Poursuivant il dit que» le Pastef est devenu une personne politique clé. Il a trouvé sa place avec une identité par la citoyenneté «.

S’adressant à ses militants le leader du Pastef Ousmane Sonko a tenu à remercier la» jeunesse sénégalaise » pour sa présence massive à leur rencontre. Abordant sur la situation de la démocratie du Sénégal il s’exprime ainsi» la démocratie sénégalaise est aujourd’hui arachidiere. L’Etat ne respecte jamais ses engagements et pourtant il ne lui est pas interdit de tenir en compte les besoins de sa société. L’Etat doit créé les bonnes conditions pour une bonne démocratie. On ne gouverne pas un pays en utilisant les institutions contre des personnes opposants. On ne gouverne un pays que de la façon qu’on gouverne son parti».
Sur la question d’actualité concernant les réserves minières du Sénégal et la façon dont ces ressources sont gérées par le régime en accord avec les pays étrangers il dit» on donne aux étrangers nos ressources et en retour ils reviennent nous revendre ces mêmes ressources avec un plus». Ousmane Sonko a ainsi tenu a adressé un message à la jeunesse, en leur demandant de ne pas accepter d’être une jeunesse qui court derrière les voitures de politiciens mais une jeunesse qui dirige son pays.

senenews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*