Ousmane Sonko, président du Pastef: “Si nous accédons au pouvoir, il n’y aura pas de caisse noire, verte ou secrète”

– Ni caisse noire, ni caisse verte, ni caisse secrète si les sénégalais font confiance en lui et l’élisent comme président de la République C’est ce qu’ a dit Ousmane Sonko, leader du Pastef, hier à Keur Massar où il se trouvait.
La France est la source de tous les problèmes du Sénégal. le président du Pastef fonde son argumentaire sur la mainmise des anciens colons sur l’économie du pays, à travers le franc Cfa, la prépondérance des entreprises françaises et les accords de partenariat économique, qui vont créer un rapport asymétrique. Suffisant pour que M. Sonko qualifie la situation de nouvelle forme pernicieuse du néo-colonialisme.
L’ancien inspecteur des impôts et domaines a fait porter le bonnet d’âne aux acteurs de la classe politique traditionnelle qui, selon lui, passe le clair de leur temps à discuter autour des personnes. “Vous n’attendez pas les acteurs politiques poser ces débats autour du franc Cfa. Ils sont là en train de parler de personnes. Les vrais débats sont là, il faut qu’on les recentre et les pose”, a déclaré le président du Pastef.
Sonko a déploré le deux poids deux mesures dans le traitement des rapports de comptes des corps de contrôle et la liquidation d’adversaires politiques par le biais desdits rapports. Il a fustigé la création de caisse à la pelle dont la gestion relève d’une seule personne. “Si nous devions accéder à la magistrature suprême du pays, il n’y aura plus de caisse noire ou secrète dans le pays. Comment au 21ème siècle, dans un pays, on peut voter 10 milliards de crédits mis à la disposition d’une seule personne, qui en fait ce qu’il veut sans aucun contrôle? C’est inadmissible! Si nous devions accéder au pouvoir, il n’y aura plus de caisse noire, verte ou secrète. Tout doit être transparent! Chaque centime de l’argent du contribuable sénégalais doit obéir à des règles comptables très claires”, dixit le leader du Pastef.

Source: La Tribune

Par Abdourahmane DIALLO (Stagiaire)

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*