Papa Wemba : Le dernier coup de sifflet à Abidjan

hommage papa wembaL’ultime Coup de sifflet du Roi de la Rumba congolaise a eu lieu à Abidjan. Où un dernier hommage bien mérité a été rendu le week-end dernier à Shungu Wembadio, alias Papa Wemba. Si cette cérémonie a eu un cachet spécial, c’est surtout dû à la présence de la famille du défunt à travers son épouse Maman Amazone et de sa fille aînée Kady Shungu. Mais aussi celle de ses fidèles compagnons ainsi que de l’ambassadeur de RDC en Côte d’Ivoire. La veuve à la tête d’une importante délégation est venue de fait en terre ivoirienne, remercier le peuple et le gouvernement de Côte d’Ivoire pour leur soutien durant cette difficile épreuve.

C’est par une messe d’action de grâce dite en la mémoire de l’artiste que va débuter ce premier instant de recueillement tenu à l’Eglise Ste Cécile des Deux- Plateaux, l’après-midi du samedi dernier. La suite, ce fut l’affaire de ses héritiers de la Société des Sapeurs et des personnes élégantes. Ils ont à cette occasion, eu leur part du gâteau en cette fin d’après-midi au Sofitel Hôtel Ivoire. Où un vin d’honneur en hommage à l’illustre disparu était offert.

Avec à leur tête un certain Ekoumani, les Sapologues tirés à 4 épingles, ont rendu un vibrant hommage à leur leader à travers un majestueux défilé. Sous le regard de la veuve, mais aussi des personnalités présentes. Au nombre desquels le Président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, le ministre de la culture, Maurice Bandaman, le maire Aby Raoul, de l’honorable Yasmina Ouégnin, des représentations diplomatiques et du commissaire général du Femua, A’salfo.

Qui a remercié la famille pour sa compréhension, son soutien et sa grandeur d’esprit lors des obsèques. En guise de souvenir, la fille aînée du défunt remettra un album photo retraçant le parcours du pape de la Rumba congolaise aux autorités ivoiriennes présentes. «Merci pour cet honneur, nous sommes reconnaissants pour votre reconnaissance», s’est adressé le ministre Bandaman à l’endroit de la veuve et sa fille.

L’ambassadeur de la RDC en Côte d’Ivoire, Iboula Ngangeli pour sa part, n’a pas manqué de saluer le défunt «Un grand, un maître, une conscience est tombée les armes à la main comme un soldat devant son public abidjanais qu’il adorait». Une projection vidéo évoquant les moments forts de la vie du chanteur a mis un point final à cérémonie hommage.

MADAME WEMBA

Inzah D.

No Picture
In the Spotlight

«Vivre riche» en Côte d’Ivoire -Médiapart

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par Tënk & Mediapart « Rolex le Portugais » et ses amis ne sont pas des enfants de chœur : à Abidjan, ils vivent d’arnaques aux Européens et le justifient par « un retour de la dette coloniale ». Mais [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*