Paris : Échauffourées à Paris des violences indignes pour Manuel Valls

Manif_Place-de-la-republique-29mai-2015-01Après les affrontements à Paris dimanche entre manifestants et forces de l’ordre, le FN et Les Républicains mettent en avant la responsabilité du gouvernement.

Des élus Les Républicains et le Front national appellent à la fermeté, après les débordements de la place de la République, survenus dimanche après-midi. 208 personnes ont été interpellées et 174 placées en garde à vue à la suite des débordements après la tenue d’une manifestation interdite en marge de la COP21. Des projectiles ont été lancés contre les forces de l’ordre, présentes en nombre, dont des bouteilles en verre et des bougies, qui étaient installées sur le mémorial en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre.

François Hollande a dénoncé l’action “scandaleuse” d'”éléments perturbateurs”. Le Premier ministre Manuel Valls a également dénoncé des “violences indignes”.

Les violences contre les forces de l’ordre place de la République sont indignes. Respecter ce lieu, c’est respecter la mémoire des victimes.

La maire de Paris (PS) Anne Hidalgo a également réagi. “C’est totalement indigne ce qu’il s’est passé. La place de la République est un lieu de recueillement”, a-t-elle déclaré sur BFM TV.

Cécile Duflot, députée EELV de Paris, a également réagi à ces incidents, sur l’antenne de France 5. “C’est une catastrophe, ce sont des voyous qui jettent des projectiles, ils n’ont rien à voir avec l’écologie, avec la COP21 (…) on essaye de caricaturer ou salir l’image des écologistes”, a regretté la co-présidente du groupe écologiste à l’Assemblée nationale. “L’immense majorité des écologistes sont pacifistes, l’écologie est non-violente”, a-t-elle martelé.

Le gouvernement doit s’expliquer”

Les députés Les Républicains ont dénoncé l’attitude du gouvernement. Parmi eux, Éric Ciotti, qui dénonce le maintien de la COP21.

Le député des Alpes-Maritimes a rappelé qu’il avait demandé l’annulation de la conférence climat. “J’avais demandé l’annulation de la COP21, face à la menace terroriste les forces de l’ordre doivent se concentrer sur la sécurité des Français.” Il a poursuivi en dénonçant le manque d’autorité du gouvernement.

“Des cons encagoulés”

Même son de cloche au sein du Front national, dont plusieurs élus appellent à la fermeté face aux débordements. Le député du Gard Gilbert Collard a appelé le gouvernement à rétablir l’ordre après des “violences contre la police”, allant jusqu’à parler de “cons encagoulés”.

Wallerand de Saint-Just, tête de liste du parti en Ile-de-France, a lui dénoncé un pouvoir “incapable de faire respecter l’état d’urgence et le mémorial dedié aux victimes des attentats”.

6Medias

In the Spotlight

Côte d’Ivoire : Michel Gbagbo va retrouver son père

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

113SHARESShareTweet Par Jeune Afrique – Côte d’Ivoire. Michel Gbagbo va retrouver son père. Laurent Gbagbo recevra les 25 et 26 septembre la visite de son fils, Michel Gbagbo, qu’il n’a pas vu depuis leur arrestation, [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*