« Parler du Fesman à 2 mois des législatives, c’est vouloir emprisonner Syndiély »

Hélène Tine pense que le pouvoir cherche à intimider Abdoulaye Wade, très engagé en perspective des législatives de juillet prochain. Ce, en agitant le dossier du Festival mondial des arts nègres (Fesman).

« Un député a dit à l’Assemblée qu’il a lu sur internet que des milliards ont été détournés lors du Fesman en 2012. Où étaient ces députés en 2012 pour réclamer une enquête parlementaire ? Pourquoi attendre à quelques deux mois des législatives pour parler du Fesman », se demande Hélène Tine. A l’en croire, le régime de Macky Sall cherche simplement à emprisonner Syndiély Wade pour faire payer à Wade son engagement aux côtés de la coalition de l’opposition, Manko Taxawu Senegaal.

Pour le député, « le Sénégal n’a jamais connu une politique aussi sale ». Hélène Tine qui prenait part au meeting de Sidy Gassama, ancien responsable politique de l’Apr qui a rejoint Manko, note que Macky Sall n’a pas respecté les engagements pour lesquels il a été élu en 2012. Et de comparer le Sénégal à un camion conduit par deux apprentis inaptes, Moustapha Niasse et Ousmane Tanor Dieng.

 

 

 

Auteur: Source : L’Observateur – Seneweb.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*