PARTI DEMOCRATIQUE SENEGALAIS (PDS) : Le porte-parole vers la sortie

A 64 ans, Babacar Gaye affirme qu’il est venu le moment de ne plus continuer à se mentir. Sur sa page facebook, il écrit que dorénavant, il ne va plus «traverser des océans pour des gens qui ne sont pas prêtes à sauter une flaque d’eau» pour lui.

Babacar Gaye, le porte-parole du Pds, se sent de plus en plus à l’étroit et pense à quitter sa formation politique. Hier, il a exprimé, sur sa page facebook tout son mal-être au sein des libéraux.

«Il y a trois semaines, je soufflais mes 64 bougies. Donc je ne suis plus jeune. (…) Il est arrivé le moment de ne plus continuer à me mentir. Qu’ai-je fait concrètement de ma vie? Qu’ai-je pu faire de positif pour les autres? Qu’est-ce que les autres ont réellement fait pour moi?», s’interroge-t-il. «Dorénavant, que dois-je faire pour moi et ma famille ou devrais-je continuer à traverser des océans pour des gens qui ne sont pas prêtes à sauter, ne serait-ce que par altruisme, une flaque d’eau pour nous? Une problématique pas du tout simple se pose», poursuit Babacar Gaye.

Contacté par WalfQuotidien, il promet de s’épancher plus amplement les jours à venir. Il y a quelques jours, il se plaignait du «complot permanent» dont il aurait été victime, des rumeurs faisant état de sa démission du parti.

«Hier, 13 février 2019, le Comité directeur du Pds se réunit à l’hôtel Terrou Bi. Me Wade entre dans la salle sous une pluie d’ovations et de Sopi. Arrivé à mon niveau et après une chaleureuse salutation, il me lança à la figure:

“Tu es là? On m’a dit que tu étais parti”. Immédiatement il se retourna sur lui-même pour s’interroger, les yeux hagards: “Où est Oumar Sarr? Choqué, je ne dis mot; surpris et surtout dépité d’une telle apostrophe venant de Me Wade. Mon sang fit rapidement un tour. Alors, je reste zen en maîtrisant le feu qui couvait en moi», avait-il écrit, ajoutant que les comploteurs en quête de légitimité, avides de positions et de prétendes ont repris du service.

«Ils ont encore calomnié, menti et vilipendé pour une cause qui n’est pas la mienne. Je poursuis mon chemin et reste déterminé à respecter le mandat que j’ai reçu de la Fédération de Kaffrine. Et quand j’aurai fini de me concerter avec d’autres responsables et militants du parti ainsi que des sympathisants et les membres de ma famille, je rendrai publique ma décision», avait-il ajouté. Pour rappel, lors de l’élection présidentielle, le porte-parole du Pds avait ramé à contre-courant de Wade, qui avait demandé aux libéraux de s’abstenir. En tant que responsable de la fédération départementale Pds de Kaffrine, il avait appelé les libéraux de sa fédération à voter pour un des deux candidats d’obédience libérale: Madické Niang ou Idrissa Seck. Cette démission, si elle se confirme va dégarnir encore plus les rangs de la direction du parti.

En effet, la semaine dernière vingt cinq membres d’entre eux ont rejoint Madické Niang. Elle intervient également alors que des membres de la Fncl accusent Oumar Sarr, le numéro 2 du parti de vouloir s’emparer du parti.

Charles Gaïky DIENE

In the Spotlight

by James Dillinger in Nécrologie - Avis de Décès 0

Le général Lamine Cissé est décédé. Selon des informations l’ancien ministre de l’Intérieur a succombé des suites d’une maladie, ce vendredi, 19 avril, à l’âge de 80 ans. Le général d’armée Lamine Cissé, né en [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*