Pénurie d’eau à Dakar : La crise suit son long cours

La pénurie d’eau à DakarLa Sénégalaise des eaux (Sde) a fait recours aux bornes fontaines pour pallier le manque d’eau qui sévit dans certains quartiers de Dakar. Elle a annoncé la réalisation de 97 points bornes fontaines. Ce dispositif vient renforcer les citernes qui sillonnent la capitale pour distribuer difficilement le liquide précieux. En attendant, le retour à la normale est promis dans les «meilleurs délais». Comme toujours.

Le mal persiste. La Sénégalaise des eaux (Sde) a alors mis, à la disposition des populations sinistrées de Dakar, 97 bornes fontaines gratuites pour essayer de trouver des solutions alternatives au manque d’eau. D’après la Sde, ces points d’eaux, réalisés depuis trois jours, sont éparpillés dans toute la région de Dakar, mais surtout dans les zones qui ressentent le plus cette pénurie généralisée du liquide précieux.

Cheikh Tidiane Fall, directeur de communication de cette structure chargée de la distribution de l’eau dans la capitale et sa banlieue, explique que cette mesure a été prise pour atténuer les souffrances des populations en proie à la pénurie d’eau la plus grave de l’histoire de ce pays. Ainsi, Dakar-ville concentre 47 de ces bornes fontaines. Sa banlieue compte 36 points d’eau et Rufisque en totalise 14.

A ce dispositif s’ajoutent les actions du comité de crise composé d’agents de la Sde, de la gendarmerie, de l’Armée, des sapeurs-pompiers et du Service civique national qui se démènent pour soulager des populations victimes de ces désa­gréments.

A ce jour, le comité a loué, informe M. Fall, 115 camions citernes pour assurer la distribution d’eau dans les différents quartiers de la capitale.
Cette disposition soulage certes les populations. Mais, cette décision laisse penser que le retour du liquide précieux dans les foyers n’est pas prévu dans les prochaines heures. Même si la Sde, par la voix de son directeur de communication, pense le contraire en annonçant encore un énième retour à la normale prochainement. Cheikh Tidiane Fall parle d’un retour «dans les meilleurs délais» sans donner de date précise.

Parallèlement à ces actions, explique M. Fall, les réparations se poursuivent sur le site de Keur Momar Sarr où la conduite d’eau a pété il y a un peu plus de deux semaines. «En ce moment, nous sommes en train de poser la pièce qui a été finalement réalisée ici au Sénégal. Tout est disponible pour réparer la panne. Cette fois-ci, c’est en bonne voie et nous pensons que la situation va revenir à la normale», a encore servi M. Fall très optimiste.

ndieng@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*