PERSISTANCE DE LA PENURIE D’EAU : COMMUNIQUE DU COMITE AD HOC DES PARTIS POLITIQUES A PARIS

SIDY FALL Coordonnateur de M.S.U France
SIDY FALL Coordonnateur de M.S.U France
SIDY FALL Coordonnateur de M.S.U France

A l’initiative du MSU France, un comité AD HOC, composé de divers partis politiques (MSU France, BOK GUISS GUISS, …….) s’est réuni le 28 septembre 2013 à Paris 15 passage Ramy 75018, de 14h à 18h30.

L’ordre du jour était exclusivement axé sur la pénurie d’eau qui affecte actuellement plusieurs quartiers de Dakar, et sur ses répercussions en termes de santé publique.

Après avoir recueilli le point de vue de l’ensemble des participants sur la situation et son impact pour les populations, le Comité AD HOC a acté une convergence de vue sur les éléments ci-dessus :

1. Le Comité AD HOC manifeste sa solidarité entière au peuple sénégalais, face à ce drame qu’il supporte durement mais dans la dignité,

2. Le Comité AD HOC soutient toutes les actions et initiatives de solidarité visant à soulager les populations,

3. Le Comité AD HOC demande que dans chaque quartier touché soit mis en place un comité de veille 24H sur 24H, pour permettre la mise en œuvre d’un dispositif d’acheminement de l’eau dans ses zones, en cas de besoin.

4. Le Comité AD HOC demande au gouvernement d’agir, et de mettre en œuvre tous les moyens possibles, si nécessaire solliciter l’aide internationale pour assurer la fourniture et l’approvisionnement correct des populations en eau,

5. Le Comité AD HOC exige le limogeage immédiat du Ministre de l’Hydraulique, du Directeur de la SONEES ainsi que le départ sans conditions du Directeur de la SDE,

6. Le Comité AD HOC rappelle que le fait de disposer de l’eau est un droit fondamental, inaliénable pour tout être humain, et constitue un droit humain reconnu par les Nations Unies,

7. Le Comité AD HOC demande l’ouverture d’une instruction pour manquements graves, négligence coupable et mise en danger de la vie d’autrui,

8. Enfin, le Comité AD HOC se réserve la possibilité de saisir les ONG, les organismes des droits de l’homme et d’ester en justice pour poursuivre tous ceux qui, de prés ou de loin, sont responsables du calvaire vécu par les populations, calvaire assimilé à un crime.

Fait à Paris le 28 septembre 2013

Le comité Ad Hoc

Contacte MR Amadou Barry 06 89 44 11 15; Mr Tanor Diop 06 36 03 38 41

Mr Sidy Fall 06 45 47 46 25; Mr Sorry Camara 06 72 62 27 38

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*