PERTURBATIONS DANS LA DISTRIBUTION D’EAU Les programmes d’urgence de la Sones indexés

eau_penurieSelon la Sénégalaise des Eaux (Sde), les perturbations notées ces derniers jours dans la distribution d’eau à Dakar sont causées par le retard dans la réalisation du programme d’urgence de la Sones et l’instabilité dans la fourniture en électricité.

La Sénégalaise des Eaux explique les perturbations notées ces derniers jours dans la distribution d’eau à Dakar, par le retard dans la réalisation du Programme d’urgence de la Société nationale des Eaux du Sénégal (Sones) et l’instabilité de la fourniture d’électricité.
 
« Depuis quelques jours la distribution d’eau aux populations connait des perturbations. Cette situation est due à une gestion de déficit aggravée par l’approvisionnement en eau de Dakar, au retard dans la réalisation du programme d’urgence de la Sones », lit-on dans un communiqué de la Sones rendu public hier, lundi 7 juillet.
 
Selon la même source,  ce déficit de 14 mille mètres carrés par jour  de la région de Dakar ne cesse de progresser  en raison de la forte demande et l’installation  de la période de chaleur.
 
La Sde a également indiqué que ces perturbations ont été accentuées ces derniers temps par l’instabilité de la fourniture d’électricité  sur plusieurs unités de production alimentant Dakar (Usine  Keur Momar Sarr,  les forages du littoral nord, de Kelle, de Kébémer, de Pout  Nord et du suppresseur de Camel).
 
Toutefois, la Sde assure que  les différentes manœuvres effectuées sur le réseau ont permis d’améliorer la situation hier lundi  tout en soulignant que cela devrait progresser les  prochains jours.
 
Pour atténuer l’effet de ce déficit en eau, la Sde  a procédé  chaque jour à un pilotage des flux d’eau et a aussi mobilisé  32 camions citernes qui sont déployés  dans les zones les plus touchées comme Nord Foire, Ouest Foire, Liberté 6 Extension, Niaye Thioker, Golf Sud  et Toubab Dialaw.

Ndeye Aminata CISSE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*