Pétrole : La Mauritanie signe deux contrats avec…

Deux contrats d’exploration production (CEP) ont été signés, lundi à Nouakchott, entre le gouvernement mauritanien et la compagnie pétrolière Shell.
Les deux CEP qui portent sur l’offshore du bassin côtier mauritanien de l’Océan atlantique ont été signés par Mohamed Abdel Vetah, ministre du Pétrole, de l’Energie et des Mines de Mauritanie, et Andrew Brown, directeur exécutif de Shell.

Cette signature s’inscrit dans le cadre d’un partenariat stratégique entre les deux parties, a indiqué Abdel Vetah dans un mot lors de la cérémonie de signature.
Le ministre a ajouté qu’avec l’entrée de ce géant énergétique, la Mauritanie se trouve ainsi liée avec 4 des plus grandes firmes mondiales dans ce domaine, les trois autres étant Exxon Mobil, BP et Total.
Il a considéré que son pays « confirme à nouveau sa position en tant que destination privilégiée pour les grands investissements dans les projets économiques de long terme ».

Cette position a été occupée grâce à un « cadre légal et attractif dans un environnement marqué par la sécurité et un climat d’affaires compétitif et stable », a souligné Abdel Vetah.
Pour sa part, le directeur exécutif de Shell a relevé que sa compagnie, en signant les deux CEP, fait son entrée dans le bassin d’exploration de la bordure atlantique de l’Afrique de l’Ouest.

Il a ajouté que sa firme ne manquera pas d’apporter son expertise et son savoir-faire technique pour aider au développement du secteur énergétique émergent en Mauritanie.
Après les visas du gouvernement mauritanien, Shell ouvrira un bureau à Nouakchott et lancera ses activités d’exploration.

In the Spotlight

Les langues nationales introduites à l’école

by Babacar Diop in Education 0

Home Société Les langues nationales introduites à l’école SOCIÉTÉ By Mariama KobarLast updated Nov 16, 2018 0 Share C’est à l’école élémentaire Serigne Aliou Cissé de Sam que le programme « Lecture Pour Tous » a été [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*