PIKINE : 10 millions offerts par Cheikh KANTE divisent les femmes de l’APR

PIKINE : 10 millions offerts par Cheikh KANTE divisent les femmes de l’APR

Les femmes de l’Apr du département de Pikine renouent avec les démons de la division, à quelques mois de la présidentielle.

Et c’est encore qui une histoire d’argent offert par Cheikh Kanté qui est passée par là. 

Des femmes de la commune de Mbao, favorables à Abdou Karim Sall, ont signé leur acte de divorce avec leur coordonnatrice départementale Awa Niang qu’elles ont qualifiée de tous les noms d’oiseaux pour avoir, selon elles, attaqué injustement leur mentor. «Nous ne reconnaissons plus Awa Niang comme coordonnatrice des femmes de l’Apr du département», a d’emblée fait savoir leur responsable, Khady Ndiaye.

Et Dieynaba Diallo d’ajouter: «La coordination des femmes de l’Apr exprime son indignation par rapport à cette sortie malheureuse d’Awa Niang. Elle a accusé Abdou Karim Sall d’avoir empêché au Premier ministre de parler lors de son meeting de clôture au stade Alassane Djigo de Pikine. Cela  est faux.» Elle réaffirme d’ailleurs ne plus la reconnaître comme la tête de l’instance départementale.

Et de mettre en garde : «D’ailleurs, les femmes de l’Apr de Mbao mettent en garde sévèrement Awa Niang et ses souteneurs tapis dans l’ombre. Elles n’accepteront plus que l’on jette le discrédit sur Abdou Karim Sall.»

Dénonçant encore les agissements de Awa Niang, ces femmes apéristes de Mbao poursuivent: «Cette femme, usurpatrice de fonction, avait choisi le pire moment pour s’autoproclamer responsable des femmes du département. Nous lui demandons d’ailleurs de nous expliquer où sont passés les 10 millions octroyés par Cheikh Kanté aux femmes du département».

Awa Niang, par ailleurs deuxième questeur à l’Assemblée nationale, minimise et parle d’un mauvais procès. «Je tiens d’abord à préciser que je n’ai rien à voir avec cette histoire puisque je ne la gère pas. Je ne suis pas trésorière. Khady Ndiaye qui parle doit de l’argent à la caisse», contre-attaque l’intéressée qui s’exprimait lors d’une assemblée générale de ses proches à l’hôtel de Ville de Pikine. Et Fatou Sow, responsable des femmes de Pikine-Est d’ajouter : «Khady Ndiaye qui dénigre les gens a emprunté 1,5 million de francs dont elle n’a remboursé que 675 mille francs. Donc, je regrette sa sortie malheureuse.»

Répondant encore à ses détracteurs, Awa  Niang affirme qu’elle pas le temps pour les calomnies. «L’heure est au travail. On n’a qu’à travailler dans la dynamique unitaire et cesser la médisance», conseille-t-elle. Et Maïmouna Kane de renchérir : «Khady  Ndiaye doit cesser de raconter des contrevérités. Elle doit d’abord rembourser l’argent qu’elle a pris avant de parler. De plus, Khady Ndiaye n’a pas de base.»

In the Spotlight

Vladimir Poutine a rencontré Bachar el-Assad à Sotchi

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le président russe Vladimir Poutine a rencontré son homologue syrien Bachar el-Assad, en Russie dans le cadre d’une visite de travail. Le processus politique en Syrie et la lutte contre le terrorisme ont été au [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*