Plages de Dakar : Plus de cinquante cas de noyade en moins de deux mois

Les plages de Dakar sont en train de faire des victimes. En moins de deux mois, soit entre août et septembre 2018, plus de 50 jeunes ont péri dans les eaux côtières de la capitale.
Les cas de noyade sont devenus monnaie courante ces derniers temps au niveau des plages de Dakar. En effet, selon Dr Papa Khaly Niang, directeur général de l’Agence de sécurité de proximité (Asp), au mois d’août dernier, plus de 50 de jeunes ont perdu la vie dans les eaux. «Les cas de noyades sont devenus récurrents à Dakar et dans les régions. A la date du 30 août 2018, plus de 50 cas de noyades ont été enregistrés. La moyenne d’âge de ces victimes est de 16 ans. Ce sont des jeunes, à la fleur de l’âge, qui perdent ainsi la vie chaque année, notamment pendant les grandes vacances scolaires. Cette situation est inacceptable et engage la responsabilité de tous», souligne Dr Papa Khaly Niang.
Selon ce dernier, cette situation appelle à la mobilisation de tous les acteurs, institutionnels et sociaux, pour mettre fin au fléau. Il s’exprimait, hier, au lancement d’une session de formation des Asp en sécurité nautique. Une formation qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet «un Asp, un métier», conçu pour aider à améliorer l’employabilité et l’insertion des Asp. C’est en cela, affirme-t-il, que le partenariat entre son agence, la Brigade nationale des Sapeurs-pompiers, la Fédération sénégalaise de natation et de sauvetage, les maires, les délégués de quartiers et les mouvements de jeunesse a été scellé. Ce, pour former des Asp en surveillance de baignade et secourisme. Il soutient que cette initiative apparaît comme une réponse appropriée pour réduire de manière significative les cas de noyade au niveau des plages.
Dans le respect du pacte civique auquel ils ont souscrit, ces agents de sécurité de proximité ont le devoir, dit-il, de participer à la sensibilisation des jeunes et de contribuer à sauver des vies.
À l’issue de cette importante session de formation, les Asp seront capables de maitriser les techniques de sauvetage avec ou sans matériel ; connaitre la règlementation relative à l’organisation et à la surveillance des baignades ; prévoir les risques de noyade et porter assistance aux nécessiteux. Il s’agira aussi pour eux d’effectuer les gestes de premiers secours, de sensibiliser les jeunes sur les dangers de la mer.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*