Plainte de Kabirou MBODJI : 3 journalistes de Jeune Afrique condamnés

Plainte de Kabirou MBODJI : 3 journalistes de Jeune Afrique condamnés

Le directeur général de Wari n’a pas obtenu les  3 milliards de francs CFA qu’il réclamait à l’hebdomadaire international Jeune Afrique, mais a eu gain de cause.

En effet, le tribunal correctionnel de Dakar a vidé l’affaire en condamnant les trois journalistes du magazine incriminés, dont Amadou Oury DIALLO, à payer à l’homme d’affaire 2 millions de nos francs chacun. En outre, le magazine a obligation de publier la sentence dans ses colonnes.

Jeune Afrique avait dans son édition du 7 au 13 février 2016 titré «Le Double visage de Kabirou Ndiaye» !

Dans le texte, les journalistes ont mentionné ce qu’ils ont qualifiés de passés pénaux de Kabirou MBODJI qui, à les en croire, a été condamné 2011 à 6 mois de prison avec sursis pour abus de biens sociaux. Et, il devait, en guise de dommages et intérêts, allouer aux parties civiles la somme de 400 millions de francs CFA.

Jugeant diffamatoire les écrits, Kabirou MBODJI a servi une citation directe aux auteurs de l’article

Le Tribunal Régional de Dakar en son audience du 02 Février 2017 a déclaré coupable de diffamation et de complicité de diffamation Monsieur Marwane Ben YAHMED, Monsieur Frédéric MAURY, Monsieur Amadou Oury DIALLO et autres coupables du Magazine Jeune Afrique selon un communiqué parvenu ce lundi à IGFM.

Le tribunal les a condamnés à 3 mois d’emprisonnement assortis de sursis. Ils ont été condamnés en outre à payer respectivement un montant de Deux Millions de Francs CFA au Groupe Wari et à Son PDG Monsieur Kabirou MBODJE à titre de dommages-intérêts.

Le tribunal a également ordonné la publication de la décision dans le journal et le site internet de Jeune Afrique.

Suite à la publication d’une série d’articles diffamatoires qui mettent en cause la crédibilité et l’honorabilité de Monsieur Kabirou MBODJE, PDG du Groupe Wari, le Tribunal Régional de Dakar en son audience du 02 Février 2017 a déclaré Monsieur Mahmoudou WANE Directeur de publication du Journal l’Enquête et du Site Web Ligne Directe, coupable de diffamation et le condamne à 6 mois d’emprisonnement avec sursis.

Monsieur WANE a également été condamné à payer la somme de 3 000 000 F CFA à Monsieur MBODJE à titre de dommages-intérêts.

Le tribunal Ordonne à Monsieur WANE la publication de la décision  dans le journal l’Enquête et sur le Site Web Ligne Directe.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*