Popularité Macron: Malgré le gadin, 27% des français le supportent encore

French President Emmanuel Macron arrives to sign a rail reform act at the Elysee Palace in Paris, France, June 27, 2018. Julien De Rosa/Pool via Reuters

Il pensait peut-être bénéficier d’un effet Coupe du monde. Mais la victoire des Bleus n’a pas eu d’effet sur la popularité d’Emmanuel Macron. Pire, le déclenchement de l’affaire Benalla trois jours seulement après le sacre de l’équipe de France a des effets très négatifs pour le chef de l’Etat.

Dans la vague d’août du baromètre YouGov pour Le HuffPost et CNews, l’action du président de la République n’est plus soutenue que par 27% des Français, en baisse de cinq points par rapport à juillet.

“En pleine affaire Benalla, le chef de l’Etat Emmanuel Macron atteint son plus bas niveau de popularité depuis son arrivée à l’Elysée. Le cap des un an se révèle difficile pour le Président de la République”, note YouGov. Ce mois d’août marque aussi un nouveau record des opinions négatives. Elles sont désormais chiffrées à 62%.

Depuis le précédent record de 30% obtenu en mars, Emmanuel Macron avait redressé la tête pour débuter l’été à 33% d’opinions favorables. Mais le feuilleton de cette fin juillet autour des agissements de l’un de ses collaborateurs porte un nouveau coup à sa popularité; elle reste nettement supérieure à celle de François Hollande à même époque (20%).

Philippe faible mais stable

S’il perd quatre points auprès des sympathisants de droite et deux points dans son électorat centriste, c’est à droite que les dégâts sont les plus conséquents pour le chef de l’Etat. L’action du président n’est plus saluée que par 33% des sympathisants LR, en chute de 18 points en un mois.

Il faut en effet souligner que ce sondage ne porte pas sur l’image du Président mais sur son action. C’est bien sa gestion de la crise et ses prises de parole qui sont sanctionnées par l’enquête; celle-ci a été réalisée après son discours prononcé devant les députés LREM.

Ce baromètre estival est (un peu) moins difficile pour le premier ministre. Édouard Philippe se maintient à 30% d’opinions favorables. Cela reste son niveau le plus bas (il enregistre aussi un record d’opinions négatives à 55%), mais il semble ne pas souffrir particulièrement de l’affaire qui a ébranlé la Macronie. C’est la première fois depuis sa nomination qu’il est à ce point devant le président de la République (+3).

Source

Macron touche le fond… de sa piscine de Brégançon:

Popularité Macron: Malgré le gadin, 27% des français le supportent encore

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*