POROKHANE, LE DAARA MAME DIARRA BOUSSO EN CHIFFRES

L’école coranique, Mame Diarra Bousso de Porokhane, est un bel exemple de réussite des daaras modernes. Dans ce daara, composé essentiellement de jeunes filles, l’enseignement coranique est mis au premier degré. Il est la raison fondamentale de la création du daara.

« Plus de 200 jeunes filles sont sorties de ce daara avec une maîtrise parfaite du coran », renseigne, la directrice des Études Pédagogiques, Sokhna Awa Déme. Selon elle, parmi ces jeunes filles formées au niveau du daara, 45 sont parvenues à écrire le coran en entier.

« Je suis venue ici en 2015. En 2018, j’avais déjà maîtriser le coran », témoigne la jeune Mame Diarra qui nous a même gratifiés de quelques versets coraniques. Au début de sa création, en mai 2005, le daara avait une seule vocation : l’enseignement coranique. Mais au fil des années, les autorités de l’établissement y ont ajouté d’autres matières comme la religion et la formation professionnelle.

« L’objectif est de permettre aux jeunes filles d’avoir un métier lorsqu’elles sortent du daara », renseigne Sokhna Awa Déme. Aujourd’hui, le daara, Mame Diarra Bousso de Porokhane a un effectif de 500 personnes.

De jeunes filles âgées entre 5 et 15 ans qui ont le coran dans leur cœur grâce à un enseignement de qualité assuré par des enseignants rompus à la tâche.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*