Port : 450 agents de sécurité aux trousses de Cheikh Kanté

450 agents de sécurité du Port autonome de Dakar (Pad) sont fort remontés contre Cheikh Kanté, l’ancien directeur général. Kémine Fall, leur porte-parole, repris par Zoom infos, l’accuse de n’avoir pas tenu sa promesse de les recruter après leur formation.

«Nous avons été surpris à la fin de notre formation, d’être orientés vers une société intérimaire dénommée Sps (Service de protection et de surveillance) qui officie en qualité de prestataire de service au niveau du Port», accuse Fall dans les colonnes du journal.

Le hic, souligne-t-il, «c’est que cette société (Sps) appartient à madame Kanté».

Ameth Camara, un autre frustré, renchérit : «L’ex-Directeur nous avait fait croire que cette situation ne dépasserait pas trois mois. Mais nous sommes à notre cinquième mois dont deux mois d’essai.»

Constitués en collectif, ces agents sont montés au créneau au moment où, disent-ils, «ils sont exposés à un chômage technique». Ce, après que «le Pad a lancé un appel d’offres pour la gestion de la sécurité ».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*