Port : Les derniers chiffres de Cheikh Kanté

Cheikh Kanté peut afficher le sourire. Le Conseil d’administration du Port de Dakar a communiqué avant-hier, mercredi 30 mai, les résultats de l’entreprise pour l’exercice 2016-2017, le dernier avant son départ et sa nomination comme ministre en charge du Suivi du Pse.

Durant la période considérée, révèle L’Observateur, qui a scruté les comptes publiés, Kanté a fait bondir le chiffre d’affaires de 7%. Le portant de 45 milliards 827 millions à 49 milliards 212 millions de francs Cfa, soit une hausse de près de 4 milliards en valeur absolue.

Le résultat net de l’entreprise se chiffre à 1 milliard 420 millions. Une performance qui aurait pu monter plus haut.

En effet, selon le journal, n’eussent été le versement d’une décote de 12,5 (1 milliard 59 millions), pour une cession de créance du Port sur l’État à la Bnde, et la «constitution d’une dotation aux provisions pour risques et charges pour faire face à la confirmation définitive de redressement fiscal», le résultat net serait à 5 milliards.

À l’actif de Cheikh Kanté, il est aussi retenu, d’après L’Obs, l’évolution positive de l’excédent brut d’exploitation, qui est passé de 6 milliards en 2016 à 9,6 milliards en 2017. Itou pour le résultat d’exploitation, qui a connu une hausse de 1,1 milliard (3,8 contre 2,7) durant la même période.

Même s’ils ne rendent pas comptent de l’ensemble de la gestion de Cheikh Kanté, qui a fait 5 ans (2012-2017) au Port, les chiffres sont flatteurs. Et ils devraient constituer une bouffée d’oxygène pour l’intéressé dont la gestion aura été, selon ses détracteurs, désastreuse pour l’entreprise publique.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*