(portrait) Binta « La Senegauloise Jeune femme entrepreneur »

binta

Née des Parents Sénégalais immigrés en France dans les années 60, Binta a toujours admiré la détermination de ses parents à se lever tôt pour aller travailler, maman chez TF1 , papa au Louvre , pour des postes d’ouvriers et non de cadres mais le choix des Parents à travailler dans le secteur des Médias ou de l’art et la culture a inéluctablement  influencé les enfants Sagna.

Binta Sagna ( Nom originaire de la Casamance au Sénégal)  est en admiration et respecte ses parents et ses frères qu’elle aime de tout son cœur : Aziz, Hassan et Omar.
Binta Sagna est une bosseuse, elle a toujours voulu diriger et encadrer, déjà jeune dans l’animation et la danse, elle se faisait remarquer pour ses qualités d’encadrement, elle reçut un prix à ce sujet par la Direction Jeunesse et Sports de la Seine Saint Denis à l’époque.

binta sagna

Engagé dans le monde associatif avec ses amies d’enfance, elle en garde le lancer de piques par Vidéos à certains détracteurs.
Dans cette vidéo elle argumente et présente un ouvrage intitulé « Le Creuset Français »– Histoire de l’immigration de Gérard NOIRIEL, juste pour montrer une fois de plus son côté militant et engagé:

Tout en poursuivant ses études de Droit et de Gestion Electronique de Documents à Rouen, à 20 ans elle enchainait des directions  de centre de loisirs animation, des Jobs à ORANGE, TELE2, TELEPERFORMANCE FRANCE

Puis parallèlement à ses études supérieures, cinq longues années d’encadrement de Jeunes dans un Centre de Documentation à Saint Denis comme Madame « The Documentalist » version Hip Hop
«  A l’heure des repas , je prenais les élèves en cours de Danse Hip-Hop ( rires ) , j’étais Jeune, je n’étais pas Surveillante ni enseignante titulaire, j’étais un peu entre les deux et j’essayais de me faire respecter au mieux, c’était Saint Denis avec son lot de joies et peines…ah là là les banlieues parisiennes, je vous assure que je vais y retourner pour organiser un Forum sur la Jeunesse, je pense qu’il ne faut pas négliger nos jeunes, nos enfants et le talent qu’ils portent en eux »
Cela semble tellement loin…, le temps passe vitre, très vite ».

Conférence à l’Ambassade des Etats Unis pour la situation de crise dans le Sahel, ici en présence de Nancy Lindborg USAID – Bureau for Democracy, Conflict and Humanitarian Assistance (DCHA) 

Binta a occupé diverses fonctions de Management dans des entreprises françaises et internationales, c’est en Belgique qu’elle trouve ses marques auprès d’entreprises tel que Devoteam Group and IBA Group

La communauté d’expatriés à Bruxelles fut une bouffée d’air frais pendant quelques années au sein de soirées VIP, Strass et Paillettes puis peu à peu un réel enfer pour une jeune femme entrepreneur qui travaille à construire de réelles opportunités
« Je ne comprends pas comment un week-end peut commencer un Mardi…certains réseaux d’expatriés sont complètement inutiles et complètement en dehors des réalités économiques et sociales qui touchent beaucoup d’entrepreneurs »

Je salue des réseaux comme JUMP http://www.forumjump.be/  ou @Seven http://www.atseven.eu/pages/fr/home.php qui m’ont aidé dans mon développement personnel et mon networking.
« Le Leadership (selon elle) se doit d’être visionnaire dans l’art de communiquer une vision inspirante pour tous et pour chacun. Il faut donner du sens aux choses dans la vie, montrer la voie, et galvaniser ses collègues, sa famille, et ses amis. »

 binta 0

 

binta 1

 

Puis quatre années à Management Centre Europe filiale du Groupe American Management Association, cette expérience fut le déclic sur ses réelles qualités d’encadrement face à un Management majoritairement masculin

binta 2

« Le Leadership toujours se doit d’être participatif, croire en l’harmonie, et chercher la cohésion. Un bon Leader favorise les  interactions (échanger, travailler ensemble) ce style de Leadership améliore la créativité collective et l’innovation, deux notions qui manquent encore très cruellement à l’Afrique au sein de nos Leaders, mais j’ai espoir que nous jeunes de la Diaspora Africaine avons le pouvoir de faire bouger les choses »
« J’ai la chance d’avoir comme amies des femmes et des hommes qui ont de grandes visions, c’est comme une drogue de voir comment tout à chacun essaye par tous les moyens d’obtenir des résultats et concrétiser des projets de vie. »

 

« Je suis à présent Consultante Indépendante, on me contacte régulièrement pour des partenariats ou divers projets liés au monde des médias, je prends mon temps afin de prendre les bonnes décisions, je me fie au pouvoir d’attraction et évite le plus possible les gens toxiques, je m’entoure des personnes que j’aime, de mes amis et ma famille, qui me soutiennent dans mes échecs et célèbrent avec moi les succès. »

binta 3Copyright Blitz Agency

En 2013 je compte développer des projets forts liés à l’emploi et l’entreprenariat, un projet passerelle entre l’Europe et le Sénégal…et bien entendu je vois encore de belles perspectives pour Ruepublique.com

Longue vie à vous !

 

 

 

binta.sagna@gmail.com

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*