Pour 14 millions d’habitants, le Sénégal ne compte qu’une Unité de prise en charge des grands brûlés : L’Hôpital Principal n’a que 5 lits

«Si ce n’est pas un scandale, c’en a, en tout cas, tout l’air», crie ainsi SourceA dans sa parution de ce mercredi. Le canard de Castors/Bourguiba se désole du manque criard d’Unités de prise en charge des grands brûlés

En effet, pour une population de 14 millions d’habitants, le Sénégal ne dispose que d’un seul Hôpital, capable de prendre en charge les Grands Brûlés. Et, selon SourceA, à l’exception de l’hôpital Principal qui compte depuis 2009, une Unité spéciale adaptée à cette catégorie de blessés, c’est le marasme total dans les autres structures hospitalières, où la prise en charge des Grands Brûlés est souvent l’une des causes de mortalité.

Pis, la seule Unité de prise en charge des Grands Brûlés ne compte que cinq pauvres lits. Alors que nul ne s’y trompe ! Car conclut le canard : «le « FastTrack » annoncé par le président de la République comme outil de développement et d’accélération de ses objectifs et promesses, a déjà un sérieux client ».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*