POUR ELOIGNER LE SYSTEME EDUCATIF DES TROUBLES SOS Droit à l’Education prône le dialogue permanent

SOS Droit à l’Education, dont la coordonatrice est le Pr Amsatou Sow Sidibé, a pris prétexte  de l’anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, célébré ce mardi 10 décembre, pour attirer l’attention sur l’importance du dialogue permanent des acteurs de l’éducation dans le but d’ épargner le système éducatif des troubles qui peuvent occasionner le spectre de l’année blanche ou invalide et des perturbations cycliques.  L’information est contenue dans une déclaration en date du lundi 9 décembre.amsatou_sidibe_1

SOS Droit à l’Education ré- exprime, dans une déclaration en date d’hier, lundi 9 décembre,  «sa forte conviction que seuls la concertation permanente et  le dialogue peuvent permettre, dans le contexte économique et social difficile, d’enregistrer des avancées durables dans notre système  d’Education et de Formation». Ce qui du coup lui  permettra «ainsi de l’éloigner du spectre de l’année blanche ou invalide et des perturbations cycliques».

SOS Droit à L’Education prend prétexte de la date marquant l’anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, célébré ce mardi 10 décembre.  SOS Droit à L’Education réaffirme, à travers sa coordonatrice, le Pr Amsatou Sow Sidibé,  que «le droit  à l’éducation est une condition nécessaire et en même temps la force du développement».  Et de poursuivre : «Dans ce sens Nelson Mandela  a dit que « l’éducation est l’arme la plus puissante que vous pouvez utiliser pour changer le monde».

SOS Droit à L’Education de « réitérer son engagement et sa détermination à accompagner tous les Acteurs de l’Ecole sénégalaise pour que le droit à l’éducation soit exercé pleinement dans notre pays ». Tout en «se réjouissant plus spécialement du recrutement des étudiants sortant de la FASTEF dans la fonction publique et de la liberté provisoire accordée aux étudiants ayant manifesté contre la hausse des droits d’inscription à l’Université ».  Il «salue les efforts significatifs  consentis par les autorités sénégalaises à cet effet » et se «félicite et encourage toutes les parties prenantes qui, inlassablement, s’investissent pour l’amélioration du système éducatif de notre pays ».

Rappelons que SOS Droit à L’Education œuvre depuis plusieurs années pour l’exercice effectif du droit  fondamental à l’éducation.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*