Pour éviter la malédiction du pétrole, Aminata Tall met en place une commission ad hoc

Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) va mettre en place une commission ad hoc pour l’étude de la saisine présidentielle sur le pétrole et le gaz. La présidente de l’institution, Aminata Tall, en a fait l’annonce hier, mardi 26 septembre, lors de l’ouverture de la deuxième session ordinaire du Cese.

Elle justifie : «Le débat sur ces questions, dans notre pays, se fait toujours dans un contexte chargé à la fois d’espoir, mais aussi d’appréhensions, voire de suspicions. C’est la raison pour laquelle il convient d’examiner, avec tout le détachement et la neutralité requis, pour émettre un avis qui tienne compte des préoccupations de tous les acteurs afin d’éviter à notre pays, la malédiction du pétrole tant décriée dans d’autres cieux.»  

In the Spotlight

Les vraies raisons pour lesquelles Trump quitte l’UNESCO

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

À première vue, la décision prise la semaine dernière par l’administration Trump, immédiatement suivie par Israël, de démissionner de l’agence culturelle des Nations Unies semble étrange. Pourquoi pénaliser un organisme qui promeut l’eau potable, l’alphabétisation, [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*