Pour une affaire de plusieurs millions F CFA destinés à décrocher des investisseurs : L’ex-ministre Seynabou Gaye Touré poursuivie par un Cabinet marocain

La Présidente du Conseil départemental de Tivaouane, Seynabou Gaye, s’est retrouvée dans de sales draps. En effet, un certain Omar Dionne, responsable de la Société «Djolof Services», un Cabinet basé à Agadir, au Maroc, lui réclame six «briques». Selon SourceA, ledit Cabinet, mandaté par l’ancienne ministre sous le défunt régime libéral, court toujours derrière son dû. Las d’attendre, il a décidé de saisir les Tribunaux sénégalais, dès cette semaine, via son Avocat. La dame devra, bientôt, aller s’expliquer devant ceux-ci, dans le cadre de cette sombre affaire.

Joint par nos confrères, Seynabou Gaye a tenté de nier en bloc les accusations, en vain. Elle est, malheureusement, perdue par diverses correspondances, dont une ampliation au Préfet et dans laquelle l’ex-ministre dit avoir mandaté le Cabinet pour lui trouver des partenaires. Elle devra ainsi s’attacher les services d’un bon avocat pour espérer se tirer d’affaires.

In the Spotlight

UN RÉSEAU DE TRAFIC DE COCAÏNE DÉMANTELÉ

by James Dillinger in Justice/Tribunal 0

Les éléments de la police des Parcelles assainies ont démantelé un vaste réseau de trafic de cocaïne à la Sicap Liberté VI. Selon Témoin qui donne l’information, ce réseau était tenu par les nommés E. [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*