Pour une créance de 200 millions, Wade risque de perdre sa villa au Point E

Pour un contentieux avec la Nouvelle société interafricaine d’assurance (Nsia), Mme Viviane Wade risque de faire perdre à la famille de l’ex-président du Sénégal, Abdoulaye Wade, sa villa sise au quartier résidentiel au Point E. Selon le journal Libération, les avocats de l’assureur ont intenté une procédure pour une autorisation à procéder à une hypothèque de 200 millions de F Cfa sur la Villa des Wade sise au Point E.

Malgré la farouche opposition des avocats de l’ex-première Dame du Sénégal, les avocats de la Nsia restent déterminés à vouloir saisir la villa pour la vendre si la créance n’est pas payée.