Pourquoi les forces spéciales américaines veulent-elles faire fabriquer des armes russes?

Le Commandement des forces spéciales américaines voudrait que des sociétés américaines examinent la possibilité de produire des armes russes sur le territoire des États-Unis, rapporte The National Interest.

Le Commandement des forces spéciales américaines (SOCOM) souhaite que des sociétés américaines examinent la possibilité de procéder à une ingénierie inverse de la mitrailleuse Kalachnikov modernisée (PKM) et de la mitrailleuse lourde NSV Utyos et de produire leurs copies aux États-Unis, a annoncé The National Interest.

Selon le média, le SOCOM ne facilitera pas le processus en fournissant une assistance telle que des dessins techniques, les entreprises intéressées devront faire leurs propres dessins des armes étrangères, acquérir les pièces et les matières premières appropriées et créer une capacité de production.

Le SOCOM exigerait également que les armes étrangères soient fabriquées sur le territoire des États-Unis, que les fabricants «n’emploient que de la main-d’œuvre nationale, acquièrent du matériel et des pièces de fabrication américaine et assurent la fabrication et le montage d’armes dans des entreprises américaines ».

Bien que le SOCOM soit pour le moment intéressé par deux mitrailleuses russes, des copies d’autres armes étrangères pourraient également être demandées.

The National Interest explique cette initiative du SOCOM par le fait que les États-Unis se proposent de livrer des copies d’armes russes ou soviétiques à certains groupes dans des régions instables, à l’instar de la Syrie et de l’Irak, mais ne souhaitent pas parcourir le marché mondial des armes pour acheter du matériel et des pièces détachées russes.

fr.sputniknews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*