Pourquoi Nicolas Sarkozy n´avait pas été réélu en 2012 et pourquoi lui, comme Hollande, peut être réélu en 2017

DAVOS/SWITZERLAND, 27JAN11 - Nicolas Sarkozy, President of France, gestures during the session 'Vision for the G20' at the Annual Meeting 2011 of the World Economic Forum in Davos, Switzerland, January 27, 2011. Copyright by World Economic Forum swiss-image.ch/Photo by Moritz Hager

DAVOS/SWITZERLAND, 27JAN11 - Nicolas Sarkozy, President of France, gestures during the session 'Vision for the G20' at the Annual Meeting 2011 of the World Economic Forum in Davos, Switzerland, January 27, 2011. Copyright by World Economic Forum swiss-image.ch/Photo by Moritz Hager

Nicolas Sarkozy n’avait pas été réélu parce qu’il avait baissé la garde quant à satisfaire les intérêt Américains surtout en ce qui concerne la Russie. François Hollande a pu corriger cette déviation en sabotant les relations entre la France et la Russie. Cette contribution active de François Hollande aux intérêts Américains peut lui valoir une réélection.

Nicolas Sarkozy, l’ancien président Français, n’a de cesse de crier qu’il reconnait qu’il a fait des erreurs depuis qu’il a entrepris de reconquérir la présidence de la France. La majorité des Français et les Franco-africains pensent qu’ils s’agit d’une erreur de gestion de la maison France mais en fait il s’agit d’une erreur tactique par rapport à l’arrimage de la France aux intérêts des Etats unis.  En effet Nicolas Sarkozy a fait entrer la France dans l’OTAN et il estime en toute légitimité qu’il a le plus apporter à l’Amérique que l’actuel président, François Hollande. C’est cette légitimité qui le pousse à braver toutes les traditions de la démocratie pour présentera nouveau sa candidature à l’élection présidentielle. Pourra-t-il réussir ?

Pourquoi Nicolas Sarkozy n´avait pas été réélu en 2012.

Pour bien comprendre les raisons de ce séisme qui a surpris plus d’un observateur, il faut rappeler aux lecteurs ce que c’est que les urnes dans les pays démocratiques. Ce sont des équivalents de la calebasse du sorcier. On sait ce qu’on y met mais on ne peut pas être sûr de ce qui en sort. En 2007, Nicolas Sarkozy était sorti vainqueur à l’élection présidentielle. En tant que ministre dans les gouvernements des deux mandats de Jacques Chirac et sans avoir à endosser le bilan des deux mandats précédents, et au détriment de l’alternance gauche droite, il avait pu gagner les élections par le verdict de la calebasse du sorcier parce qu’il avait promis à Georges Bush d’arrimer la France à l’OTAN.

Fort de cette opération, il se croyait intouchable pendant les deux mandats qui s’offraient à lui car croyait il, il avait fait le plus grand hold-up en bradant cette interdiction du General de Gaulle. C’est dans cette éphorie qu’il va croire que tout lui est permis. Ainsi il va s’afficher avec les normes non républicaines, bafouer le vote des Français, insulter des citoyens, invectiver des présidents de pays démocratique, bombarder les résidences officielles des pays souverains, etc… Il était insatiable. Si Nicolas Sarkozy avait réussi un coup magistral stratégique, il s’est avéré être un mauvais tacticien quand il s’est agi de la Russie.

Ainsi Il va reconnaître les droit humaniste et légitime de la Russie de Putin et s’affichera avec lui comme un ami d’enfance, signer des contrats avec la Russie comme celui des mistral, signer la construction de la plus grande église orthodoxe à Paris, etc… Et ça les Etats unis n’ont pas du tout digéré. C’est vraiment ce qui explique la sortie de urnes de 2012, malgré tous les grand moyens officiels et non officiels que l’UMP avait engagés dans cette bataille. Les américains avaient trouvé en François Hollande, l’homme qui pouvait garantir aux USA une lésion profonde des relations France-Russie. Plus de 97% de Français se demande toujours comment Monsieur 3% est arrivé au pouvoir.

Pourquoi Nicolas Sarkozy peut être réélu en 2017 tout comme François Hollande.

Apres l’élection de François Hollande en 2012, Nicolas Sarkozy savait que ce dernier lui avait grillé la politesse et il pensait sérieusement que c’était parti pour 8 ans comme il le pensait pour lui-même en 2007. Mais,après les errances de François Hollande qui le place aujourd’hui à 4% d’opinion favorable, Nicolas Sarkozy avait compris qu’il y avait une fenêtre ouverte pour reprendre sa place de bon serviteur de l’Amérique.

Comme nous le soulignions dans l’introduction, il a repris le bâton de pèlerin pour conquérir le pouvoir avec un seul mot dans sa bouche, j’ai fait des erreurs. Le message a été bien enregistré par ses supporteurs (les maitres des urnes) car quand on regarde l’échiquier des différents candidats aujourd’hui, il n y a que François Hollande ou Nicolas Sarkozy qui peuvent servir les Etats Unis, je veux dire à 100%, car tout le monde sert les Etats unis. Alors pourquoi l’un des deux peut sortir des urnes en 2017 et quels sont leur chance respective.

François Hollande est convaincu qu’il a toutes ses chances pour sortir vainqueur de la calebasse du sorcier (les urnes). Il s’appuie sur un parcours sans fautes et il faut lui donner raison car il a très vite soutenu les sanctions économiques contre la Russie, sanctions qui ont ruiné pas mal d’entreprises Françaises, des agriculteurs, sans oublier la mort d’un de ses plus grand directeurs d’entreprise (Total). Il a également refusé la livraison des Mistrals à la Russie, mettant en faillite toute la grande confiance qu’inspire les grandes entreprises de construction de la France.

Il a également manœuvré pour éviter toute visite de fraternisation de Putin en France, en étant par exemple intraitable dans le suivisme des états unies en Ukraine et le sabotage de l’inauguration de l’église orthodoxe de Paris. Alors avec un tel palmarès, il ne se pose pas de questions sur la position de son nom dans les urnes et se moque bien de ceux qui évoquent le fait qu’il soità 4% d’opinion favorable en France. Malgré tous ses records de bon soldats, il ne parviendra à son but que si la droite Française présente deux candidats aux élections présidentielles (Alain Jupé et Nicolas Sarkozy), et il y compte bien.

Nicolas Sarkozy, quant à lui, malgré son déficit et fort de la reconnaissance de ses erreurs, est aussi convaincu qu’il peut sortir victorieux des urnes. Il forge sa conviction sur le fait que Alain Jupé le Chiraquien, ne pourra pas accepter les conditions des Américains pour sortir en tête des urnes. En fait, c’est un paris qui sous-estime à tort ou à raison les capacités de manœuvre de Alain Juppé.

Si Juppé ne s’aligne pas sur les requêtes des Américains, il sera battu aux primaires par Nicolas Sarkozy qui va filer vers une victoire incontestée face à Marine Le Pen, sous le regard médusé des Français qui se demanderont comment ils ont fait pour réélire Nicolas Sarkozy. On voit donc que Nicolas Sarkozy a deux obstacles : Le premier obstacle c’est un Alain Jupé qui s’accorde aux desiderata des Américains pour sortir des urnes devant Sarkozy. Le deuxième obstacle c’est un Alain Jupé qui refuse non seulement les directives des Américains mais également les résultats des primaires ; Alain Jupé a prévenu qu’il acceptera les résultats des primaires si les élections sont justes (une autre illustration de la magie de la calebasse du sorcier qu’on appelle les urnes). C’est le scénario que François Hollande espère.

Voilà donc,en clair, une vraie source d’inquiétudes pour de nombreux Africains, qui voient en ces deux présidents Français, des partisans d’une économie prédatrice et une esclavagisation de l’Afrique. Il est vraiment déplorable de constater, à notre plus grand étonnement, que le pays des droits de l’homme, le pays des lumières, soit  condamné à subir le verdict des urnes.

Aujourd’hui tous l’espoir de la France repose dans un revers à double visage : Un Alain Jupé, gonflé par les souvenirs du Gaullisme, élu contre vents et marées ou encore une Marine Le Pen élue contre le front républicain. Quant aux Africains Francophones, il semblerait donc qu’à la sortie des urnes présidentielles en 2017, qu’ils ne se trouvent assurément pas devant l’interlocuteur approprié qu’ils attendent depuis longtemps pour amorcer leur émergence.

Ngando Douala

http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-27591.html

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*