Poutine déplore les victimes et les blessés de la catastrophe naturelle en Sierra Leone

Poutine déplore les victimes et les blessés de la catastrophe naturelle en Sierra Leone

«C’est d’autant plus tragique que plusieurs enfants et adolescents figurent parmi les victimes». Le Président russe Vladimir Poutine a transmis ses condoléances à son homologue sierra-léonais Ernest Bai Koroma en raison des éboulements et des coulées de boue meurtriers qui ont ravagé la Sierra Leone.

Le chef du Kremlin, Vladimir Poutine, n’est pas resté indifférent face aux centaines de morts et de blessés causés par les intempéries en Sierra Leone.

Mardi 15 août, le dirigeant russe a transmis ses condoléances à son homologue sierra-léonais Ernest Bai Koroma, annonce le service de presse du Kremlin.

«Veuillez accepter mes sincères condoléances pour les nombreuses pertes en vies humaines causées par le glissement de terrain dans la banlieue de Freetown. C’est d’autant plus tragique que plusieurs enfants et adolescents figurent parmi les victimes. Je vous demande de transmettre nos paroles de compassion et de soutien aux familles des victimes, ainsi que mes souhaits de prompt rétablissement à toutes les personnes touchées par cette catastrophe», a déclaré Vladimir Poutine.

Suite à trois jours de pluies torrentielles, le glissement de tout un pan de la colline du quartier de Regent, surplombant le centre de Freetown, a eu lieu lundi matin. Il a été suivi par des inondations dans toute la capitale, qui compte plus d’un million d’habitants. Les intempéries ont fait au moins 400 victimes, près de 500 personnes sont toujours portées disparues, indique Reuters.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*