Présidentielle 2019: Le M23 va auditionner les candidats

« Le M23 aura une attitude sympathique vis-à-vis de tous les candidats qui se réfèreront à lui ». L’assurance est faite par Doudou Sarr, coordonnateur adjoint du Mouvement des forces vives de la Nation (M23).

Il explique : « Il y a des candidats qui ne se réclameront pas du tout du M23. Il y a des candidats par contre qui se réclameront du M23. D’autres, se réclameront à la fois du M23 et des Assises nationales. Nous avons le projet d’auditionner les différents candidats c’est-à-dire les faire passer ici ou dans un espace beaucoup plus grand, au Cesag par exemple, pour éclairer l’opinion sur les vrais questions. Non pas en partant de ce qu’on appelle des programmes des candidats mais en partant des attentes du peuple. La demande d’emplois, quelles sont les mesures des uns et des autres. Le prix des produits agricoles, quelles sont les mesures des uns et des autres. Le prix de la viande locale, des ressources halieutiques locales, la situation de notre artisanat. »

Parce que, détaille Doudou Sarr, « c’est cela un débat politique et démocratique. Une élection démocratique est une élection où le choix est clair, où les propositions contradictoires sont claires. Le caractère démocratique d’une élection ne se résume pas à compter les cartes d’électeurs dans la transparence. Quand bien même on aura la transparence-là, mais si on ne l’a pas dans la clarté des propositions, on n’aura pas une élection démocratique. Et ça, ce n’est pas que la responsabilité du gouvernement, c’est aussi celle de chacun des candidats. »

Le coordonnateur adjoint du M23 s’est prononcé à l’issue des travaux tenus ce samedi 23 juin 2018 au siège national Mamadou Diop du Mouvement des forces vives de la Nation (M23). Travaux organisés dans le cadre de la commémoration des sept ans du mouvement né le 23 juin 2011.

Auteur: Dié BA – Seneweb.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*