Présidentielle 2019 : Madické NIANG enrôle Ndella Madior

Me Madické Niang peut désormais compter avec Ndella Madior Diouf  dans la course à la présidentielle. Le leader de Petaw qui faisait face à la presse, hier, a annoncé son ralliement à la cause de l’ancien président du groupe parlementaire des libéraux, qui selon elle, incarne le candidat de la réconciliation et du consensus.

Ndella Madior Diouf qui dit avoir tourné le dos à Macky Sall, Abdoul Mbaye et Ousmane Sonko promet d’entreprendre des démarches pour réconcilier Me Wade avec Madické Niang.

Exclu du Parti démocratique sénégalais (Pds) pour attitude fractionniste, Madické Niang fait son petit bonhomme de chemin dans le cadre de la présidentielle. Il a enrôlé le leader de Petaw, Ndella Madior Diouf. L’intéressée en a fait l’annonce elle-même hier au cours d’une conférence de presse. Courtisée par les candidats Macky Sall, Abdoul Mbaye et Idrissa Seck, elle a finalement jeté son dévolu sur le candidat Me Madické Niang. La coalition de l’espoir, narre-t-elle, «est en train d’abattre un travail de titan». D’autres responsables politiques des autres partis et du parti au pouvoir, explique-t-elle, vont se signaler dans les jours à venir.

Par la même occasion, elle a expliqué les raisons qui ont motivé son soutien pour le candidat Madické Niang. «Madicke Niang est un homme de consensus. Un homme de réconciliation… Il n’est pas revanchard et il va instaurer un gouvernement paritaire», a détaillé Ndella Madior Fall. Sollicitée par Macky Sall à travers son ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, elle révèle avoir décliné l’offre. «Je n’ai rien contre Macky Sall. J’ai voté pour lui au second tour. Je ne voterai ni pour Macky Sall ni pour Ousmane Sonko», explique Ndella Madior Diouf qui a renoncé à sa candidature. «On va former une grande coalition dirigée par Me Madicke Niang et on va tout faire pour remporter la présidentielle», a-t-elle détaillé. Dans le même sillage, elle a manifesté son intention de jouer les bons offices pour réconcilier Wade et Madické Niang.

Sur un tout autre registre, elle a expliqué les raisons qui ont motivé le retrait de sa candidature de la présidentielle de 2019. «Pour des raisons économiques, j ai retiré ma candidature. Je l’ai fait sans complexe. C’est une décision mûrement réfléchie». «S’il y a beaucoup de candidatures cela risque d’être dur pour le Trésor public. Parce qu’un seul candidat coûte plus de 150 millions de Frs Cfa. Les élections, c’est du business. Cela enrichit des gens» a-t-elle explique.

En ce qui concerne la question de la gestion des ressources gazières et pétrolières, elle souligne : «Tous les contrats seront revus et corrigés pour l’intérêt du Sénégal».

Magib GAYE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*