Présidentielle à Madagascar : un duel entre deux anciens présidents au second tour

Les anciens présidents malgaches Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana participeront au second tour de la présidentielle, a annoncé samedi la commission électorale. Ils sont arrivés en tête du premier tour du scrutin du 7 novembre.
Madagascar connaîtra en décembre un second tour avec deux anciens présidents. Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana sont arrivés en tête du premier tour de la présidentielle malgache, a annoncé samedi 17 novembre la commission électorale.

Aucun des deux candidats n’a obtenu les 50 % des voix nécessaires pour l’emporter immédiatement, Andry Rajoelina recueillant 39,19 % des suffrages, devant Marc Ravalomanana, qui en obtient 35,29%, selon les résultats du premier tour du 7 novembre.

De fait, ce sont les deux principaux protagonistes de la crise de 2009 qui s’affronteront lors du second tour prévu pour le 19 décembre. En 2009, Marc Ravalomanana avait été contraint de démissionner sous la pression de l’armée, qui avait confié la direction du pays à l’opposant Andry Rajoelina, alors maire d’Antananarivo, la capitale du pays.

Débauche de moyens

Les deux hommes s’étaient ensuite vu interdire de participer à la présidentielle de 2013, remportée par Hery Rajaonarimampianina. Les deux hommes s’étaient ensuite vu interdire de participer à la présidentielle de 2013, remportée par Hery Rajaonarimampianina. Ce dernier, candidat à sa propre succession, est distancé à la troisième place avec 8,84 % seulement des voix, selon la commission électorale indépendante (Céni), qui ajoute que la participation s’est établie à 54,3 %.

Dans un pays extrêmement pauvre, la campagne a donné lieu à une débauche de moyens de la part de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina, deux richissimes hommes d’affaires. Ils se sont déplacés en hélicoptère, ont distribué à foison des tee-shirts et organisé des meetings à grand spectacle avec artistes et parfois même, pour Andry Rajoelina, feux d’artifice.

Près de dix millions d’électeurs étaient appelés aux urnes pour départager 36 candidats en lice.

In the Spotlight

Wade à Dakar dans deux semaines

by James Dillinger in Politique 0

Comme prévu, Me Abdoulaye Wade devrait faire son retour à Dakar dans moins de deux semaines. Selon Libération qui donne l’information, ce justifie l’accélération des travaux entamés dans sa résidence du Point E. Quid du [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*