Présidentielle du 7/10/2018 au Cameroun: Bolloré et l’ambassade de France tentent de sauver Paul Biya

– En abordant la présidentielle de 2018 sans bilan économique positif, ajouté à cela la crise dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest, le régime du président Biya a misé sur la corruption de l’Elite politique, administrative, intellectuel et religieuse pour ” séduire” le peuple selon les propos de Jacques Fame Ndongo, secrétaire national à la communication du RDPC, parti du président Biya.

”Lorsque votre partenaire financier vous lâche à la veille de l’élection, il est claire qu’il vous signifie poliment qu’on ne veut plus de vous”
Lâché par la Chine qui depuis Novembre a cessé de décaisser pour le compte du Cameroun après les scandales de corruption et détournements dans les projets au Cameroun, les dirigeants à la veille des élections sont retournés vers la France dans le but de préparer comment gérer l’après élections.
Thibault sur les traces d’Yvon Omnes
Yvon Omnes est au Cameroun depuis 1984 en tant qu’ambassadeur de France. Son agilité sera remarquable lors de l’élection présidentielle de 1992 et la reconnaissance rapide par la France de la victoire de Paul Biya augmentera son capital sympathie aux yeux du président Biya qui a fait du diplomate français son conseiller spéciale, il a son bureau au palais présidentielle depuis sa retraite il y a plus de 15 ans.
Le nom d’Yvon Omnes a plusieurs fois été prononcé pour la présidentielle de 2018, fidèle du président Biya, avec l’ambassadeur de France et Vincent Bolloré, les trois serait au cœur d’un holdup électoral au Cameroun.
Une semaine après la présidentielle de 2018, le Cameroun se prépare à rentrer dans la phase du contentieux post électoral. Alors que la tentions est à son comble au vu des agissements du régime, interdiction des conférences de presses, irruption dans les domiciles des opposants politiques, intimidations ,arrestation arbitraires, tous les indicateurs laissent penser à un soulèvement populaire si le régime après des fraudes massives avérées s’entête à maintenir au pouvoir le président Biya, âgé de 86 ans, à la tête de l’Etat depuis 36 ans.
”Vincent Bolloré et l’ambassade de France font tout pour rassurer Paris du bon déroulement des élections et du calme qui règne en ce moment, de quoi ne pas susciter d’inquiétudes” précise un diplomate français au Cameroun.
Le nom de l’ambassadeur de France est cité dans plusieurs salons de la capitale, il serait impliqué dans une mafia franc-africaine mise sur pieds par le régime du président Biya après l’échec de la Chine Cameroun.
” Je suis citoyen Français et jusqu’ici aucune alerte ou mise en garde a l’endroit des citoyens français n’a été relevé, alors que nous savons très bien que la situation est tendue” explique un citoyen français résident au Cameroun avant d’expliquer qu’en fait, l’ambassade sait qu’une mise en garde devra alerter Paris sur la situation réelle du pays.
Etats-Unis, Allemagne, Italie, des voix se lèvent pour inviter à plus d’attention sur ce qui se passe au Cameroun, ceci se passe dans l’indifférence totale de la France dont son ambassadeur au Cameroun Thibault et Vincent Bolloré sont accusés de corruption pour un black-out en France.
L’usurpation de l’identité de Transparency International par des individus accrédités par le gouvernement avait pour but de créditer les élections sur le plan international, l’identité et l’origine des usurpateurs en dit long quand on sait qu’Yvon Omnes avait des origines juives.
L’entrée en jeu des réseaux français
A quelques mois des élections, le gouvernement camerounais craignait le pire, conscient du bilan néfaste des sept dernières années suite à l’amateurisme dans la gestion des projets.
Après la signature isolée des APE par le Cameroun et le retour au FMI, l’administration Biya va refaire les yeux doux à la France.
Le sol Camerounais
Bolloré est sur le point de prendre le contrôle de la TNT télévision numérique au Cameroun après avoir bloqué les chinois de Start Times. En effet, en négociation depuis 2014 avec le ministre camerounais de la communication PCA de la CRTV, le chinois StartTimes qui envisageait offrir aux camerounais 480 chaines TV pour des abonnements entre 1 200 et 6 000 F Cfa a tout simplement été dérouté du projet.
Bolloré contrôlera le sol camerounais avec la TNT , et le ciel avec son satellite Canal Plus.
Port de Douala
Corruption, engorgement, tracasseries administratives, coût élevé des prestations et vétusté des infrastructures selon l’AFP, agence France Press, telle est la situation décrite du port de Douala dont l’essentiel des infrastructures est détenu par le Français Vincent Bolloré.
13 ans après la gestion du terminal à conteneur du port de Douala par Bolloré-APMT, actionnaires majoritaire de Douala International Terminal (DIT),la direction du port a lancé un nouvel appel d’offre pour la fin de la concession prévue en 2020.Contre toute attente, Bolloré est candidat à sa propre succession, une incongruité qui va faire réagir Christian Penda Ekoka ,conseiller du président Biya” Bolloré-APMT, ce que le port de Douala aurait dû faire, c’était déjà d’évaluer les performances de DIT dans le cadre de la concession présente ”il convient de rappeler que la concession du terminal de Douala DIT s’inscrivait dans le cadre de la reforme portuaire qui visait la réduction des coups de passages de manière à rendre celui-ci compétitif par rapport à d’autres ports sur la côte Ouest Africaine, il aurait été judicieux de faire le bilan de DIT par rapport aux objectifs de cette réforme” précisait le CT. Ce qui n’a pas été fait, le gouvernement camerounais a donc lancé un nouvel appel d’offre en ignorant le cahier de charges précédentes. ” Il sera difficile de battre le consortium Bolloré-APMT présent sur ce terminal depuis pas moins de 13 ans et qui maitrise tous les contours politico administratives et judiciaires” expliquait une source au port.
Face à l’engorgement chronique du port de Douala qui a fait fuir du Cameroun Rougier, Bolloré s’est réorienté à Kribi, le groupe Bolloré qui gère le parc à bois, grâce à sa Société d’Exploitation des Parcs à Bois du Cameroun (SEPBC) se sert désormais du port de Kribi pour ses exportations.
camerounweb.com 

: Afrique Monde

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*