Prévu pour 5 milliards FCFA, le budget des Législatives risque d’atteindre 16 milliards

Pévue dans le budget pour 5 milliards, l’enveloppe destinée aux élections législatives risque d’exploser. Avec 350 millions de bulletins à imprimer, la facture d’impression risque d’atteindre pas moins 5 milliards 250 millions si le ministère pratique le prix habituel des 15 francs par bulletin.

Il s’y ajoute que les enveloppes pourront connaître une facture égale à 3, 5 milliards au minimum. Sans compter le budget d’organisation du ministère de l’Intérieur qui doit payer le personnel de l’administration dédiée à cette tâche, le transport du matériel et les frais de fonctionnement des préfectures.

Pour près de 14 000 bureaux de votes, il faut compter que le président et ses assesseurs sont rémunérés et la facture globale va de dépasser les 500 millions pour les per diem. Le budget interne du ministère risque de frôler les 3 milliards de charges.

La CENA également qui envoie des superviseurs dans tous les bureaux de vote, devra disposer d’un budget au moins égal à 3 milliards pour faire face à ses charges. Le CNRA aussi  qui supervise la couverture médiatique, devra également disposer d’une enveloppe au moins égale à 1 milliard pour couvrir tous les candidats avec la RTS. En tout, une somme de près de 16 milliards risque d’être mobilisée pour les élections.

Source Le SOIR

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*