Prison à perpétuité pour deux Rwandais

rwanda PROCESA Paris, deux anciens bourgmestres rwandais ont été condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité pour leur rôle dans le génocide de 1994.

Octavio Ngenzi et Tito Barahira ont été condamnés pour “pratique massive et systématique d’exécutions sommaires” en application d’un “plan concerté tendant à la destruction” du groupe ethnique tutsi.

D’après le correspondant de la BBC à Paris, Octavien Ngenzi était le maire du village de Kabarondo, à l’Est du Rwanda. Tito Barahira était son prédécesseur à ce poste.

Le procureur de la République française a cherché à établir que les deux hommes avaient joué un rôle dans les massacres de Kabarondo en avril 1994.

Le cas reposait en grande partie sur les témoins oculaires. Les faits se sont passés il y a 22 ans.

La défense a donc fait valoir que les souvenirs de cette époque étaient fragiles et que les éléments de preuve n’étaient pas fiables.

Les deux hommes ont déclaré avoir été les témoins impuissants des événements.

Plusieurs centaines d’hommes, de femmes et d’enfants avaient été massacrés après avoir cherché refuge dans l’église du village.

BBC

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*