PROCES DE KARIM WADE UN PROCES QUI SUSCITE DE L’INTERET EN France

presse_frSi le procès de Karim Wade tient en haleine toute la presse sénégalaise, il est également très suivi en France. Ce n’est pas tous les jours que le fils d’un ancien Président de la République est poursuivi par la justice de son pays. Revue de presse.

La France a toujours été très attentive à l’actualité du Sénégal, compte tenu des rapports historiques entre les deux pays. L’affaire Karim Wade, ne déroge pas à la règle. Le site internet de RFI, radio très écoutée en Afrique et au Sénégal, titrait « Sénégal: ouverture du procès de Karim Wade ».

Dans son article, la radio insiste sur le fait que le procès a pour objectif d’identifier la provenance des fonds qui composent la fortune de Karim « A la barre, l’ancien ministre de l’Energie et des transports aériens devra justifier comment il a pu acquérir deux maisons, huit véhicules de luxe, plusieurs sociétés aéroportuaires, à cela s’ajoutent de présumés avoirs établis à Monaco et à Singapour. ».

Le Figaro (quotidien national) quant à lui, revient sur l’historique de cette affaire en rappelant que « Le fils de l’ex-président qui a dirigé le Sénégal pendant douze ans, de 2000 à 2012, est accusé d’avoir illégalement acquis 178 millions d’euros par le biais de montages financiers complexes, une somme qui, selon l’accusation, se trouverait aujourd’hui dans des paradis fiscaux, dont Monaco et Singapour ».

Le quotidien français rappelle également le rôle de Karim lorsque son père était au pouvoir « Avant qu’Abdoulaye Wade ne soit largement battu au second tour de la présidentielle le 25 mars 2012 par l’actuel chef de l’Etat Macky Sall, Karim, âgé de 45 ans, cumulait les ministères de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie, ce qui lui valait alors d’être appelé «Ministre du ciel et de la terre».

Le quotidien gratuit, 20 minutes, ajoute que « Le PDS entend manifester à l’occasion de ce procès très attendu au Sénégal et qui devrait être placé sous haute protection policière. ». Qu’on se le dise, le procès de Karim Wade sera suivi avec attention en France et nul doute qu’il prendra une large partie de l’actualité africaine de ces prochains jours.

Kalidou SY

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*