Procès de l’élève Saer Kébé: le parquet requiert 5 ans de travaux forcés

Le substitut du procureur n’est pas du tout tendre avec le Saer Kébé. Dans son réquisitoire dans ce procès pour apologie du terrorisme pour avoir menacé de s’en prendre à Facebook de l’Ambassade des Etats-Unis et aux forces armées israéliennes, Adji Fatou Diouf pour qui le faits pour lesquels l’élève est poursuivi sont établis, elle demande une peine de 5 ans avec travaux forcés. Le procès de Saer Kébé ouvert à ce jour se poursuit au tribunal hors classe de Dakar. Rappelons que le jeune élève est en prison depuis 2013.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*