Procès en appel : Demba Kandji et l’absence de Khalifa Sall

Le procès en appel de Khalifa Sall se poursuit sans le maire de Dakar qui, comme ses avocats, a boudé les débats. Pour le président de la Cour d’appel, Demba Kandji, cette absence n’a aucune instance sur le déroulement de l’audience qui a repris ce vendredi.

«La Cour se garde de commenter un acte qui n’a pas d’impact sur la procédure. Mais, tout est constaté jusqu’à ce matin», indique le magistrat suite à la demande de Me Yérim Thiam, avocat de l’État, l’invitant à procéder à un appel des mis en cause.

Le magistrat de poursuivre : «Je ne veux pas commenter la non-comparution de M. Khalifa Ababacar Sall. J’en tirerai toutes les conséquences de droit.»

Prenant la parole, à la suite des échanges entre Me Yérim Thiam et le juge Demba Kandji, les avocats de la Ville de Dakar, partie civile, ont demandé un renvoi de l’audience pour leur permettre de mieux préparer leur plaidoirie.

Refus poli du juge : «Il sera libre aux avocats de la Ville de solliciter le temps qu’il leur faut. Laissons les avocats de l’Etat plaider. Ensuite on verra. Je suis dans les dispositions. On verra ensuite. Laissons les plaider ensuite on verra.»

À noter que la salle 4, qui a toujours refusé du monde depuis le début du procès Khalifa Sall, est presque dégarnie ce vendredi. Elle n’est remplie qu’au tiers. Ce qui explique peut-être la réduction du nombre d’éléments des forces de l’ordre qui veillent au grain.

Auteur: Youssoupha MINE – Seneweb.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*