Procès en appel Khalifa Sall : L’Agent judiciaire de l’Etat réclame 5 milliards de dommages et intérêts

L’Agent judiciaire de l’Etat qui a ouvert les plaidoiries ce vendredi à la Cour d’Appel de Dakar est d’abord revenu sur la constitution de partie civile. Il soutient qu’il est impératif de rappeler les textes qui régissent cette plaidoirie de l’action civile. Il est revenu à la charge. Félix Antoine Diome a défendu avec force argument, la constitution de partie civile de l’Etat du Sénégal.

Après quoi Félix Antoine Diome a demandé à la Cour de déclarer coupables, les prévenus et d’allouer la somme de 5 milliards pour toutes causes et préjudices subis par l’Etat du Sénégal.

Il ajoute qu’en vertu de l’article 121 du décret 188, il convient d’infirmer la décision du premier juge. A ce titre, l’Agent judiciaire de l’Etat du Sénégal a réitéré ses réclamations de « remboursement » de 1 milliard 830 millions étant le montant détourné à la caisse d’avance de la mairie de la ville de Dakar. Qui, à son avis, « n’a pas de caisse » mais que toutes les caisses qui se trouvent dans les collectivités territoriales, sont des caisses de l’Etat, révèle nos confrères de Pressafrik.

Pour rappel en première instance, la Cour avait déclaré que l’Etat n’a pas subi de préjudice dans cette affaire.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*