Prochaines Législatives: Après avoir annoncé le retrait de sa candidature, Aliou Sall se rebelle et pilonne le Palais

Alors qu’il avait annoncé le retrait de sa candidature pour les prochaines législatives, Aliou Sall est revenu avec une déclaration qui maintient complètement le flou sur sa participation ou non à ces joutes.

Lors d’un meeting organisé hier à son  fief, Guédiawaye, Aliou Sall s’est fendu d’un  discours qui en dit long sur sa volonté de participer aux législatives prochaines. « Depuis que j’ai retiré ma candidature, la division commence à revenir. Les ambitions crypto-personnelles commencent à se développer. Ma responsabilité en tant que coordonnateur du parti est de refuser ça », a t-il dit.

Très en verve, l’édile de Guédiawaye a pointé du doigt le comportement de « faucons » qui selon lui, complotent pour placer sur les listes, des gens impopulaires.

«  le lendemain, quand j’ai entendu ces faucons,  à la radio et sur Internet, danser comme de petits diables pour fête leur victoire. J’ai compris que tout cela était le fait de comploteurs. Et moi je n’accepte pas de me défaire devant les comploteurs. Ces comploteurs qui se sont encore mobilisés pour placer sur les listes des gens impopulaires. Je ne l’accepterai, cette forfaiture ne passera pas », a t-il renchéri.

Le frère de Macky Sall ajoute. «  Quand le président m’a dit de retirer ma candidature, je ne lui ai pas laisser développer le pourquoi, parce que j’avais compris à cet instant que c’était ça l’intérêt du président de la République. Mais si on veut perdre Guédiawaye, ils n’ont qu’à faire ce qu’ils veulent.  Aller à l’Assemblée nationale ou ne pas y aller, ce n’est pas ça l’enjeu, l’enjeu c’est l’avenir politique de Guédiaway (…) Mais ils veulent sacrifier Guédiawaye (…) ».

Fallou Mbaye (Metrodakar.net)

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*