PRODUITS PHYTOSANITAIRES – Après leur audition par le juge du 2e cabinet d’instruction : Marième Bousso et Amadou Ndiaye rejoignent en prison Aïda Ndiongue et Cie

L’ex-sénatrice libérale Madame Aïda Ndiongue, Abdoul Aziz Diop, ancien directeur de cabinet du ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat d’alors, Oumar Sarr, et Madou Sarr, ancien secrétaire général du même ministère ont été rejoints en prison par deux autres de leurs co-inculpés.

Il s’agit de Mme Marième Bousso, ancien agent comptable particulier du Plan Jaxaay et de Amadou Ndiaye, son prédécesseur à ce poste.

Leur audition s’est terminée tard dans la nuit du mardi au mercredi.

L’audition des mis en cause, dans le cadre de la procédure relative à l’affaire de la fourniture de matériels phytosanitaires au projet Plan Jaxaay, par le juge du deuxième Cabinet d’instruction, Samba Sall, s’est poursuivie jusque tard dans la nuit du mardi au mercredi.

L’actuel Agent comptable particulier (Acp) de l’Aee (Agence de l’économie de l’énergie), Mme Marième Bousso, qui jusqu’à minuit passé avant-hier mardi était toujours dans le bureau du juge d’instruction Sall a subi, elle aussi, le même sort que ses acolytes présumés.

La comptable a été inculpée d’escroquerie portant sur des deniers publics et de faux et usage de faux en écriture publique et privée de banque, au même titre que Amadou Ndiaye, celui qui a été son prédécesseur au poste d’Agent comptable particulier du Plan Jaxaay.

M. Ndiaye a été inculpé des mêmes délits que l’ex-sénatrice libérale Madame Aïda Ndiongue, Abdoul Aziz Diop, ancien directeur de cabinet du ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat d’alors, Oumar Sarr, et Madou Sarr, ancien secrétaire général du même ministère.

  • Écrit par  Cheikh Bamba DIAGNE

cbdiagne@lequotidien.sn

In the Spotlight

Tamkharite : le « Tong- tong », une alternative à la dèche

by Babacar Diop in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

150SHARESShareTweet A quelques heures de la Tamkharite, fête musulmane célébrant le dixième jour du nouvel an musulman, la vente de bœufs marche à merveille. C’est le constat fait au niveau du foirail des gros ruminants [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*