“Profession : agent d’influence” : Le livre qui montre le vrai visage du directeur d’Air Sénégal

Qui est Philippe Bohn ? Le directeur général français d’Air Sénégal est l’ancien responsable Afrique d’EADS (Groupe Airbus). Auparavant, ce photo-reporter a fait Elf Aquitaine, Oberthur et Vivendi.

Mais sous ces casquettes officielles, il y a l’autre Philippe Bohn. L'”homme de réseaux africains”, “aussi central que taiseux”. Un maillon important de la françafrique.

Ce Bohn-là se raconte dans Profession : agent d’influence (Plon). Un livre dans lequel, rapporte La Lettre du continent dans son dernier numéro, le directeur d’Air Sénégal “retrace 30 ans de diplomatie parallèle et d’ingénierie de réseaux, assortie d’un véritable vade-mecum pour les ‘intermédiaires’ en herbe”.

Présenté comme “l’une des figures les mieux renseignées” des relations entre la France et l’Afrique, Philippe Bohn, qui se décrit lui-même comme un “ingénieur de l’humain”, plonge ses lecteurs dans les “arcanes françafricaines”. Son terrain favori ? Les “zones de conflit en particulier auprès de l’Unita et du Front patriotique rwandais (Fpr)”.

“Au gré de ces missions, Bohn a tissé des réseaux d’influence suffisamment puissants pour lui permettre d’atteindre des objectifs stratégiques tout au long de sa carrière”, signale La Lettre du continent.

La même source va plus long : “De fait, il a été sinon l’artisan, du moins dans l’arrière-cour de grands deals économiques et diplomatiques : l’absorption de l’ogre Elf par Total ; l’organisation de la visite historique de Nicolas Sarkozy à Kigali en 2010 ; l’exfiltration de Béchir Saleh de France…”

Pendant 30 ans, signale La Lettre, Bohn s’est reposé sur un principe : “placer les intérêts de la France en Afrique avant les siens”.

In the Spotlight

Urgent : La France répond à l’ultimatum Russe sur le FCFA

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le franc CFA fait couler beaucoup d’encre, depuis longtemps, avec une accélération et une tension sans précédent depuis quelques mois.  La semaine dernière, La Russie a donné un ultimatum à la France pour mettre fin au système [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*