Publications des listes : Les précisions de la direction des élections

Annoncée le 9, puis le 10 juin, la publication des listes candidates aux législatives tarde toujours. Pour certaines coalitions, la démarche traduit un « manque de transparence » et une « opacité » qui pourraient susciter des suspicions. Mais pour les spécialistes interrogés par le journal Le Quotidien, il n’y a aucune violation de la loi. Seule la publication de l’arrêté ministériel et la consultation sur place par les mandataires sont obligatoires.

La Direction générale des élections (Dge) s’en explique à son tour. «  Sur le net, des listes circulent avec des erreurs et qui ne viennent pas de la direction des élections. Nous n’avons mis aucune liste en ligne. Par exemple, on parle de la Coalition gagnante/ Manko wattu senegaal alors qu’en réalité, il s’agit de la coalition gagnante/Wattù Senegaal ». Bernanrd Casimir Demba Cissé, agent à la Dge se veut plus précis : « Pour l’exemple de la publication des listes électorales, au terme de la loi électorale, c’est l’affichage du procès verbal de réception des listes qui vaut publication ». Sinon, souligne-t-il « on aurait tapissé le mur si on tentait de mettre toutes ces listes ». « Les listes sont publiées par arrêté et non affichées », dit-il. Mais, assure-t-il, que toutes les dispositions sont prises pour la publication des listes dans les meilleurs délais sur le site du ministère de l’Intérieur et celui de la direction général des élections.

 

 

 

Auteur: Source : Le Quotidien – Seneweb.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*